lun 24 janvier 2022

RENNES. LES BIBLIOTHÈQUES FERMÉES POUR NOËL ?

La grève des agents territoriaux des bibliothèques municipales et métropolitaine (Champs libres) de Rennes entame son dixième mois. En jeu : trouver une contrepartie à la hauteur de la récente perte « des repos compensateurs de la fin de semaine » par les agents de la Ville de Rennes (voir notre article).

Etant donné un dialogue de sourds entre les élus et les agents territoriaux désormais représentés par l’intersyndicale, cette dernière a expliqué dans un communiqué :

« Vu l’impossibilité de trouver une issue favorable, l’intersyndicale préconise la fermeture des établissements culturels et sportifs le week-end à partir de 2022, expliquent les syndicats dans un communiqué, en précisant d’ores et déjà que la majeure partie des bibliothèques rennaises seront fermées au public durant toutes les vacances de fin d’année. »

Or, comme les agents grévistes se déclarent le matin même, les fermetures ne sont pas connues à l’avance. D’où une constante incertitude.

Aussi, quels que soient les arguments de part et d’autre, ceux qui trinqueront le plus, en particulier en cette période de vacances, ce ne sont ni les élus ni les bibliothécaires, mais les enfants, en particulier ceux des quartiers prioritaires pour qui les médiathèques constituent un espace de paix, de savoir et de chaleur, voire un refuge.

Que voilà un bien malheureux cadeau de Noël pour le public…

Article connexe qui explique le conflit :

Nicolas Robertihttps://www.unidivers.fr
Nicolas Roberti est passionné par toutes les formes d'expression culturelle. Docteur de l'Ecole pratique des Hautes Etudes, il a créé en 2011 le magazine Unidivers dont il dirige la rédaction.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Rennes
brouillard
0.2 ° C
1.8 °
0 °
100 %
0.5kmh
0 %
lun
8 °
mar
8 °
mer
9 °
jeu
10 °
ven
9 °
- Advertisment -

La grève des agents territoriaux des bibliothèques municipales et métropolitaine (Champs libres) de Rennes entame son dixième mois. En jeu : trouver une contrepartie à la hauteur de la récente perte « des repos compensateurs de la fin de semaine » par les agents de la Ville de Rennes (voir notre article).

Etant donné un dialogue de sourds entre les élus et les agents territoriaux désormais représentés par l'intersyndicale, cette dernière a expliqué dans un communiqué :

« Vu l’impossibilité de trouver une issue favorable, l’intersyndicale préconise la fermeture des établissements culturels et sportifs le week-end à partir de 2022, expliquent les syndicats dans un communiqué, en précisant d’ores et déjà que la majeure partie des bibliothèques rennaises seront fermées au public durant toutes les vacances de fin d’année. »

Or, comme les agents grévistes se déclarent le matin même, les fermetures ne sont pas connues à l’avance. D'où une constante incertitude.

Aussi, quels que soient les arguments de part et d'autre, ceux qui trinqueront le plus, en particulier en cette période de vacances, ce ne sont ni les élus ni les bibliothécaires, mais les enfants, en particulier ceux des quartiers prioritaires pour qui les médiathèques constituent un espace de paix, de savoir et de chaleur, voire un refuge.

Que voilà un bien malheureux cadeau de Noël pour le public…

Article connexe qui explique le conflit :

https://www.unidivers.fr/rennes-bibliotheques-greve/