Rennes au fil du Parlement : des expositions jusqu’en juillet 2016

dans la rubrique Patrimoine, Rennes Bretagne.

parlement de bretagne

Publié le 22 Mar 2016

Rennes au fil du Parlement : les Rennais rassemblés devant le Palais de Justice en proie aux flammes le matin du 5 février 1994 se souviennent de cette incroyable émotion collective qui les saisissait. On peut la revivre ou aller plus loin dans la connaissance de ce palais emblématique au fil et au travers de trois expositions : à l’Opéra, aux Champs Libres et au Musée des Beaux-arts de Rennes. Suivez le guide…

 

Le Parlement, un phénix breton 

parlement de bretagneLes Archives de Rennes proposent de revenir en images sur cet événement de triste mémoire. À travers une sélection de photographies issues de la photothèque de la Ville de Rennes (prises par Dominique Levasseur, Stéphanie Priou et les sapeurs-pompiers), ce retour se décline en quatre parties aux titres pertinents et bien choisis : le feu de l’action, l’épreuve du feu, retour de flammes et une renaissance à petit feu. Le feu de l’action désigne les heures qui ont précédé le drame : la manifestation des pêcheurs « montés » à la capitale exprimer leur colère au Premier ministre Édouard Balladur (pour ceux qui n’étaient pas nés : c’est une étincelle de leurs balises de détresse jetées sur les toits du Parlement qui a couvé et déclenché le feu). On revoit le combat des pompiers devant les habitants médusés, le bâtiment en flammes, les premiers gestes pour sauvegarder les œuvres d’art, la profonde tristesse d’Edmond Hervé feuilletant un livre calciné qu’il a récupéré par terre. On suit enfin le travail minutieux des professionnels de la restauration du patrimoine qui ont permis au Palais de retrouver son lustre et aux Bretons, un symbole.

Au Carré Lully à l’Opéra de Rennes, jusqu’au 9 juillet

Visites interprétées en LSF :
mercredi 20 avril, 17h45-19h
mardi 26 avril, 12h15-13h30
Visites descriptives accessibles aux déficients visuels :
lundi 23 mai, 12h15-13h30
lundi 13 juin, 16h-17h15

Des ateliers scolaires :
Le service éducatif des Archives de Rennes propose toute l’année des animations en direction du public scolaire. À l’occasion de l’exposition Le Parlement, un phénix breton, deux nouveaux ateliers sont proposés aux enseignants : l’un portant sur l’aménagement de la place du Parlement à Rennes, l’autre consacré à la découverte et à l’analyse de la photographie, entre supports et techniques. Visites guidées de l’exposition ou ateliers de découverte de documents sont proposés aux élèves pour une approche différente de l’histoire !
Renseignements et inscriptions : 02 23 62 12 60 ou par
courriel : archives@ville-rennes.fr

Le livret accompagnateur est à télécharger ici.

Dégâts des eaux 

parlement de bretagneAutre approche du drame, celle de Richard Dumas, grand photographe rennais. Dans la matinée qui suit cette tragédie, il a photographié les tableaux qui ont pu être sauvés des flammes. Vingt ans plus tard, il montre cette courte série inédite dans un projet artistique mêlant photographie et musique, avec Olivier Mellano. Leur complicité artistique ne date pas d’aujourd’hui. Des expériences musicales du label Rrose Sélavy (Complot, Vein… au début des années 90) jusqu’au concert-développement géant du « Joe Strummer Revelation Project » au Festival Art Rock 2007, ils se croisent, échangent et élaborent des œuvres communes. Leur installation place le visiteur au cœur d’un dispositif circulaire qui donne une seconde vie aux œuvres malmenées. Transcendées, elles renaissent dans une nouvelle forme plastique. La composition musicale accompagne ce mouvement partant d’une matière « pure » et apparemment intouchable pour aller vers la beauté de son altération.

Aux Champs libres jusqu’au dimanche 12 juin 2016.

Rencontre samedi 30 avril 2016  de 15h à 17h aux Champs Libres
Photographies : Richard Dumas
Musique : Olivier Mellano
Chant : Valérie Gabail
Bruitages, guitare, Claviers, Programmations : Olivier Mellano
Mixage et Mastering : Nicolas Dick (studio Le puit sonore)
Conception/réalisation : musée de Bretagne et régie technique des Champs libres

Les tentures du Parlement 

musée des beaux-artsCette exposition nous plonge dans une histoire sans doute un peu moins connue que celle du bâtiment. Pourtant elle est passionnante. Surtout quand elle est racontée par Guillaume Kazerouni, conservateur au musée des Beaux-arts et commissaire scientifique des collections anciennes.

Le palais était construit depuis longtemps quand son propriétaire – l’État – décide de redonner aux décors leur faste perdu par les dégradations de l’époque révolutionnaire. Jean-Marie Laloy, l’architecte en charge des travaux, réalise les « cartons » – en fait les toiles des décors à l’échelle 1. Il a lui-même peint les encadrements à la manière du XVIIIe siècle et fait appel à Joseph Blanc pour les figures à l’intérieur. La présentation des projets pour la première chambre civile plait tellement que l’État passe commande d’un décor pour la Grand-Chambre – peintures coréalisées cette fois avec Édouard Toudouze, autre peintre habitué à traiter les grandes allégories, avec force femmes dénudées – vous voyez, ce genre d’œuvre qu’il faut cacher lorsqu’on reçoit la visite de personnalités iraniennes ! D’autres grandes pointures de l’art signeront ces cartons : Auguste Leloir et Auguste Gorguet.

parlement de bretagneSi les tentures de la première chambre sont plutôt des allégories mythologiques, celles de la grand-chambre explorent l’histoire de la Bretagne, depuis la bataille des Vénètes jusqu’au mariage de la duchesse Anne en passant par le couronnement de Nominoë ou la prédication d’Abélard. On est frappé par la beauté des vêtements et le rendu des drapés. Guillaume Kazerouni rappelle qu’Auguste Leloir était féru de costumes – sa collection offerte à la Ville de Paris formera la base du musée Galliera (dédié à la mode).

Le conseil général finança l’exécution des peintures. Celles-ci partirent à Paris à la Manufacture des Gobelins (*) qui réalisa les tapisseries. « Cela prit trois décennies » indique le conservateur. Il en coûta 1,3 million de francs. Un cadeau colossal de l’État au Palais de justice. Un présent offert maintenant au visiteur, avec la contribution du Mobilier national et des Archives départementales.

Au Musée des Beaux-Arts jusqu’au 7 mai 2016.

Les Tentures du Parlement de Bretagne par les médiateurs du musée
mercredi 9 et 30 mars 2016 : 15h30 / mardi 22 mars et 19 avril 2016 à 12h15

* Créée par la volonté de Louis XIV, la Manufacture des Gobelins a traversé les siècles, toujours au même endroit, dans le 13e arrondissement de Paris. Les six ou sept tapisseries qui « tombent de métier » chaque année portent toujours la signature d’artistes vivants. « Ce n’est donc pas un truc de vieux » précise Guillaume Kazerouni.

Les autres dates *

Grand’Chambre du Parlement.  Gratuit, sur inscription, dans la limite des places disponibles. Inscription au 02 23 62 12 60 ou par courriel :
archives@ville-rennes.fr

Un Palais, une place, une ville :
Par Gauthier Aubert, historien et maître de conférences à Rennes 2
Jeudi 21 avril 2016 – 18h00
Monument emblématique de Rennes, le Palais du Parlement occupe une place singulière dans le paysage urbain de notre ville. Longtemps oublié comme un vieux meuble dans une grande maison, l’incendie de1994 a permis de le redécouvrir et d’en redécouvrir l’histoire, ainsi que celle de la place sur laquelle il trône. De sa construction à la  Révolution, l’auguste édifice et son environnement n’ont eu de cesse d’évoluer, tandis que les parlementaires qui y siégeaient contribuaient eux aussi à modifier la ville pour en faire une ville de Parlement.

L’Incendie du parlement de Bretagne, ou du bon usage de phénix :
Par Pascal Ory, professeur des universités à Paris 1 Panthéon Sorbonne
Jeudi 12 mai 2016 – 18h00
Au long d’une nuit de février 1994, Rennes a replongé dans un temps oublié, celui des grands incendies. Après le choc, le trauma symbolique sera si fort qu’il entraînera une vaste mobilisation régionale, suivie de la redécouverte et de la réappropriation d’un lieu méconnu − et, du reste de signification ambiguë −, transformé en phénix du destin breton.

Une séance pratique d’initiation. Déchiffrer les écritures anciennes : 
Jeudi 28 avril 2016 – 18h00
Cette initiation à la paléographie s’appuiera sur des documents issus des Archives de Rennes des XVIè et XVIIè siècles, portant sur l’installation du Parlement à Rennes et la construction du palais.

Le Parlement de Bretagne au fil de l’histoire. Musée de Bretagne 
Visites commentées des collections du musée 9, 10, 19 et 24 avril, 10, 14, 15, 28 et 29 mai : 17h30.
Si l’incendie du Parlement de Bretagne dans la nuit du 4 au 5 février 1994 a causé un vif émoi parmi la population rennaise et bretonne,il peut être intéressant, collections à l’appui, de revenir sur l’histoire de ce haut lieu de mémoire.

Les bibliothèques à Rennes au temps du Parlement. Champs Libres
Sarah Toulouse, conservatrice du fonds ancien de la Bibliothèque des Champs Libres
Mercredi 27 avril 2016 : 18h30 – Salle de conférences Hubert Curien
De la Bibliothèque des avocats au Cabinet de curiosités du Président de Robien, en passant par les recueils de factums, le Parlement de Bretagne a laissé beaucoup de traces dans les collections de la Bibliothèque des Champs Libres. En parcourant leurs ouvrages anciens, Sarah Toulouse fait revivre l’activité et la vie des parlementaires rennais aux 17è et 18è siècles.

TAN avec Richard Dumas et Olivier Mellano. Champs Libres
Mercredi 19 mai à 12h30 – Salle de conférences Hubert Curien
Pour ce photo-concert, la musique d’Olivier Mellano enveloppe les photographies de Richard Dumas. Une performance unique et complémentaire de l’installation Dégâts des eaux présentée au musée de Bretagne.

La nuit européennes des musées 2016. Champs Libres
Samedi 21 mai : de 20h à minuit
Le Parlement sera un fil rouge de la nuit aux Champs Libres. Ouverture exceptionnelle de la cour intérieure du Parlement de Bretagne pour découvrir Le Kiosque, exposition Ronan & Erwan Bouroullec présentée également au Frac Bretagne du 25 mars au 28 août 2016.

Après l’incendie, restaurer les décors du Parlement : Office du tourisme, destination Rennes 
Du 2 mars au 30 avril 2016 – Gratuit
Les restaurateurs au chevet des décors abîmés. Récit photographique, 1977 – 1996. Photographies issues du fonds des Archives de Rennes et de la médiathèque du Service de l’Inventaire du patrimoine culturel de la région.

Exposition à la Chapelle Saint-Yves, Destination Rennes – Office de Tourisme.
Le mardi 8 et le jeudi 10 mars 2016 à 12h45
Renseignements et inscriptions : Destination Rennes –
Office de Tourisme 02 99 67 11 66

Des tapisseries à Rennes
Vendredi 15 avril 2016 à 14h30
De l’hôtel de Blossac à l’église Saint-Melaine en passant par la mairie
de Rennes, nous vous invitons à partir sur les traces de ces œuvres
d’art particulières, conçues à différentes époques, et dont les thèmes
sont très variés.

Rennes au fil du Parlement : des expositions jusqu’en juillet 2016 was last modified: mars 22nd, 2016 by Marie-Christine Biet