Unidivers a rencontré Mory Touré aux Vieilles Charrues, là même où l’idée de créer Radio Afrika a germé en 2012. C’est dans le Sud breton que nous retrouvons le créateur de cette webradio nomade installée pour le week-end à Saint-Nazaire, au cœur du festival Les Escales.

 

Ambiance d’estuaire propice au voyage, c’est bien plus au sud que nous convie ce rendez-vous prisé au cadre atypique et féérique, avec l’Afrique du Sud comme invité d’honneur. Forcément, Mory, ancien régisseur de scène devenu journaliste pour défendre autrement la cause des artistes et de la culture ne pouvait pas manquer ça.

Chaque été, Mory Touré couvre les grands festivals bretons
Chaque été, Mory Touré couvre les grands festivals bretons

Mory Touré est de ces militants culturels qui ne renoncent pas face aux rêves les plus fous. Parmi ces rêveurs utiles qui savent le plus souvent agir sans attendre d’hypothétiques moyens pour concrétiser leurs envies, Mory est de ceux qui peuvent se féliciter de n’avoir compté que sur sa seule intuition, son sens de l’époque et ses liens d’amitié pour réussir son pari.

radio afrika Mory Touré
Au Bout du Monde en 2015, Mory Touré heureux dans son studio

Ce qu’il peut faire, Mory Touré le fait, seul, sillonnant avec son studio mobile extra-light les festivals africains et européens. Il est simple, facile d’abord, toujours prompt à partager l’information. C’est un vrai pro qui sait tendre aussi bien l’oreille que son micro.

Nourri de convictions, Mory Touré, « Guinéen d’origine, Ivoirien de naissance et Malien d’adoption », vit au Mali, un des pays les plus pauvres de la planète. Pour autant, Radio Afrika n’est pas une radio comme les 500 radios que compte déjà ce pays où cohabitent tant de génies musicaux. C’est un vrai projet intercontinental qui s’adresse à tous, partout. Au-delà des interviews, de la retransmission de concerts, des vidéos et des photos partagées sur les réseaux sociaux, c’est l’idéal d’une musique sans frontière qui s’exprime ici sur les ondes. Si le continent africain est le berceau de l’humanité, alors la musique a pour berceau l’Afrique, aime à rappeler Mory Touré

Il faut que les artistes africains cessent de penser que s’ils ne viennent pas en Europe, ils ne peuvent pas faire carrière. Il faut qu’un artiste, comme lors des tournées estivales en France, puisse rester sur le continent africain. D’Afrique du Sud aller au Kenya, du Kenya au Burundi, du Burundi au Congo, du Congo à Libreville, de Libreville au Cameroun, du Cameroun au Nigeria », extrait du portrait de Mory Touré, dans Africultures, 2015.

radio afrika
Radio Afrika doit beaucoup aux encouragements de Jacques Guillerm, régisseur de festivals bretons

Pour Unidivers, Mory Touré revient sur les premiers pas de Radio Afrika en Bretagne. Grâce à des bénévoles des Vieilles Charrues, un partenariat avec le petit festival malien Kayes Medine Tamba voit le jour. Nous sommes en 2008, Mory Touré est du voyage avec un groupe malien. À l’époque, il est encore régisseur et c’est avec un autre régisseur, Jacques Guillerm, que le courant va passer très vite. Jacquito et ses encouragements sont pour beaucoup dans la naissance future de Radio Afrika. Depuis 2008, Mory Touré n’a pas raté une seule édition du plus grand festival de France. À cette expérience, il ajoute d’autres festivals bretons, dont le Festival du Bout du Monde, où son ami Jacques Guillerm est également régisseur. Il vit ces festivals et chaque nouvelle rencontre comme autant de raisons de continuer à porter l’espérance pour le continent africain à travers ses ambassadeurs que sont les artistes.

En août 2012, alors que le conflit armé met encore plus à mal un Mali déjà fragile, il prend conscience à Crozon de l’importance de la parole des artistes africains en tournée. Déjà formé au métier de la radio grâce à ses reportages pour RFI, Mory Touré ressent comme une nécessité de relayer vers le continent africain cette énergie dont les publics raffolent ici. En 2013, porté par l’amitié nouée avec l’équipe des Vieilles Charrues, il officialise la création de Radio Afrika et Carhaix devient le premier bivouac de la radio nomade.

Depuis ce lancement qui a permis de vérifier l’opérationnalité du dispositif léger mis sur pied par Mory Touré, son audience ne cesse de s’élargir et la notoriété de cette webradio panafricaine conforte avec succès toutes les initiatives qui visent à créer des ponts entre les cultures, entre les continents.

Lisa-Simone_Mory-ToureDes dunes marocaines de M’Hamid El Ghizlaine au Sahara, où nous avons fait connaissance en janvier 2015, à la Mauritanie où il soutenait un tout nouveau festival avant de revenir en Bretagne, Mory Touré se fond dans le décor sans difficulté, collectionnant les selfies avec une liste impressionnante des grands noms de la scène africaine, sans négliger celles et ceux qui sont déjà en passe d’assurer une très belle relève. En novembre 2015, Radio Afrika s’est vu décerner le Prix spécial du jury dans le cadre du dispositif d’appui aux initiatives « La France s’engage au Sud », une récompense qui salue au passage le doublement du nombre d’auditeurs de 50 000 à 100 000 par jour. Radio Afrika comptabilise aujourd’hui plus de trois millions d’accros. Adeptes des applis en tout genre, il ne vous reste plus qu’à télécharger celle de la plus bretonne des radios africaines.

Radio Afrika, Radio panafricaine, Webradio, musiques africaines, Mory Touré

Retrouvez notre article sur le groupe malien Bamba Wassoulou Groove venu récemment à Rennes ici

Mory Touré, radio Afrika

Le prochain festival du bout du monde aura lieu sur la presqu’île de Crozon dans le Finistère du 5 au 7 août 2016

Rokia Traoré est la marraine de radio Afrika:

 

Nouveau Tro Breizh pour Radio Afrika de Mory Touré was last modified: août 4th, 2016 by Francoise Ramel

Laisser un commentaire