Dans un temps pas si lointain, le premier ministre Dominique de Villepin appelait les journalistes à rendre plus…gais leurs papiers. Quelques années plus tard, deux journalistes de Libé, Willy Devin et Jean-Luc Mounier, le prennent au mot. Dans leur papier du samedi 31 mars, sur une affaire sordide (le meurtre d’un adolescent par ses camarades à Beauvoir), ils se fendent d’une petite phrase qui nous a laissés cois…

On peut y lire tout de go : le maire de La Feuillie, Pascal Legay, se déclare « complètement sur le cul. »

Comme on a du mal à imaginer que nos amis envoyés spéciaux aient déformé les propos de notre élu (pas de rectificatif à ce jour), on a le c… entre deux chaises. Faut-il applaudir à deux mains le bon mot de nos reporters ? Au contraire, crier au scandale ?

Mais si, à Libé, les journalistes ne pètent pas plus haut que leur c…, on a tout simplement envie de leur dire bravo pour leur trait d’humour et s’être bougé le c… Et on vous le promet, on ne leur lèche pas le c…

 

 

 

Laisser une réponse

SVP rédigez votre commentaire
Merci d'inscrire votre nom