Les Tombées de la nuit 2015 se dérouleront du 2 au 19 juillet 2015. « Il y a nécessité et obligation aujourd’hui à agir, à mettre les mains dans la folle et complexe machinerie du monde contemporain afin de l’arrêter un instant en créant des espaces de retrouvailles, de convivialité, d’échange, de partage. » CQFD.

 

tombées de la nuit 2015À chaque nouvelle édition, nous réaffirmons que notre envie de jouer en collectif dans l’espace public est intacte. Nous redisons notre conviction dans l’aventure artistique commune, dans la nécessité de multiplier les espaces de rencontres, de retrouvailles, d’échange et de complicité entre artistes et public. Nous affirmons que nous continuons à interroger la ville et son territoire élargi, à envisager des possibles en proposant des temps de rencontre privilégiés pour révéler encore des espaces, des perspectives, des regards en décalage et des circulations de traverses. Nous insistons encore sur ce devoir urgent du commun dans la cité commune…

Claude Guinard
Claude Guinard

Comme nous soulignons le nécessaire besoin de mouvement pour ne pas nous condamner à refaire et pour pouvoir rester nous-mêmes. À chaque nouvelle édition, nous répétons que ce sont là nos fondations et que c’est sans doute ainsi que l’on finit par creuser un sillon. Cette année, le festival s’éclate sur trois semaines en juillet, et continue à musarder au fil de Rennes et de la vallée de la Vilaine, avec des propositions fortes et différentes qui prendront le temps de s’installer. Elles ont su nous guider dans la structure de cette édition. Rappelons que nombre d’entre elles seront d’ailleurs à l’honneur de Mons Capitale européenne de la Culture 2015 en Belgique.

Les TOMBÉES DE LA NUIT s’invitent donc au Rheu avec BAL DE MATCH, étonnante rencontre chorégraphique entre tango et rugby sur ce terrain emblématique de l’ovalie. En même temps, retournent à Laillé pour les ultimes représentations du BEAUCOUP DE BRUIT POUR RIEN shakespearien de nos complices des 26 000 Couverts, créé à Rennes en 2007. Remontent enfin aux étangs d’Apigné pour un dernier week-end au bord de l’eau, sur ce terrain de jeu qui n’a décidément pas fini de révéler tout son potentiel pour les petites formes conviviales.

Philippe Kauffmann
Philippe Kauffmann

Auparavant, en ouverture, nous nous installerons dans le quartier rennais en pleine rénovation du mail François Mitterrand, pour trois jours de chantier artistique piétonnier et de travaux en découvertes déambulatoires. Du théâtre dissident, du nouveau cirque, des randonnées spectaculaires, de la musique, de la danse contemporaine, des performances… Des propositions à l’image de la chaîne de DOMINOES, qui inventera sur une journée un parcours en cascade de 2,5 kilomètres pour 7 000 blocs de béton et 300 habitants-volontaires, et qui s’annonce déjà comme un grand moment de partage et d’effervescence dans la ville. Comme une réponse horizontale et condensée aux VEILLEURS ?

Nous continuons donc à réfléchir aux évolutions de la ville, et à notre présence sur le territoire de la Métropole, à l’accompagnement des artistes et au décloisonnement des genres. Nous continuons à DOMINOES rennesaller à la rencontre de nouveaux publics, à défendre la notion de spectateurs complices et les relations d’habitant à habitant, à tenter de proposer d’autres rapports entre l’œuvre, son contexte et les publics… Il y a nécessité et obligation aujourd’hui à agir, à mettre les mains dans la folle et complexe machinerie du monde contemporain afin de l’arrêter un instant en créant des espaces de retrouvailles, de convivialité, d’échange, de partage. Ce grain de sable salutaire du jeu collectif dans l’espace commun ?

Bienvenue dans cette nouvelle édition des TOMBÉES DE LA NUIT !

L’équipe autour de Claude Guinard et Philippe Kauffmann

Découvrez toute la programmation des Tombées de la Nuit 2015
& Retrouvez toutes les vidéos des Tombées de la Nuit 

Laisser un commentaire