Une dynamo pour la culture ? Séduisante idée lancée par Rennes Métropole en partenariat avec la plateforme de financement participatif proarti.fr. Il s’agit de donner du jus à un projet culturel porté par un habitant, un collectif ou une association de la métropole n’ayant jamais bénéficié de subvention (à l’image d’Unidivers). On vous met au courant…

 

À chaque époque ses incontournables. La dynamo a disparu des voitures dans les années 60. Le crowdfunding est apparu dans les années 2000, grandement facilité par internet. Pour ceux qui sortiraient d’une caverne, on rappelle que ce mot désigne le principe de financement ou levée de fonds (funding, en anglais) participatif par un appel à la foule (crowd) ou disons au peuple. Une occasion pour vous, pour moi, d’aider un ptijeunekinanveut à faire aboutir son projet. Une mission à laquelle s’adonne Proarti que les édiles rennais ont chargé de l’accompagnement. Certains diront que c’est en compensation de la diminution des budgets alloués à la culture. Sébastien Sémeril (vice-Président de Rennes Métropole délégué à la culture) assure que non. Quoiqu’il en soit, ne boudons pas l’innovation ! L’objectif est de repérer et d’encourager les porteurs de projets nouveaux qui, une fois leur collecte réalisée, recevront une dotation complémentaire de la Métropole(*), voire de la Caisse des dépôts et consignations.

proarti rennes financement mecenat dynamo culturelle

La dynamo culturelle concerne autant les créateurs culturels émergents (associations, collectifs, habitants) que les citoyens. L’opération se déroule en deux temps : en premier lieu, les porteurs de projets sont invités à constituer leurs propositions auprès de Proarti. Dans un deuxième temps, les projets répondant aux critères seront présentés sur la page dédiée à l’opération, disponible sur la plateforme Proarti, et mèneront leur collecte pendant trois mois.

Seront récompensés :

– le projet qui récolte le plus de soutiens ;
– le projet le plus soutenu par les habitants de la Métropole ;
– le projet le plus recommandé.
– les 4 projets qui terminent le plus rapidement leur collecte.

Qui peut participer à l’opération ?

Les individus, les collectifs et les associations à but non lucratif. Des ateliers d’information leur seront proposés ainsi qu’un atelier d’accompagnement, le mardi 10 février, pour les personnes qui se seront engagées dans l’opération.

Le calendrier sera donc le suivant :

> 27 janvier 2015 : ateliers d’information auprès des habitants et associations intéressés.
> 10 février 2015 : journée de rendez-vous d’accompagnement à destination des porteurs de projets.
> 2 mars 2015 : lancement des collectes auprès du grand public sur le site proarti.fr.
> 31 mai 2015 : clôture des collectes sur le site proarti.fr.
> juin 2015 : annonce des lauréats des prix de Rennes Métropole.

Vous avez toujours eu envie de jouer les mécènes ? C’est le moment de vous lancer ! Les collectes en ligne se dérouleront du lundi 2 mars au dimanche 31 mai 2015. Sachez que les dons effectués sont déductibles d’impôts.

proarti rennes financement mecenat dynamo culturelle

Pour participer à La dynamo culturelle, contactez l’équipe de Proarti au 06 52 37 93 09 ou sur contact@proarti.org
ou inscrivez-vous directement sur
www.proarti.fr/fr/ladynamoculturelle/1

* Sept projets bénéficieront d’un soutien complémentaire de Rennes Métropole sous forme de prix :
> 500 € pour les quatre projets ayant réussi à finaliser leur collecte le plus rapidement possible à compter du 2 mars.
> 1 000 € pour le projet qui aura été le plus recommandé sur la plateforme.
> 1 000 € pour le projet qui aura été soutenu par le plus grand nombre d’habitants de Rennes Métropole.
> 1 000 € pour la collecte la plus importante réalisée.

Ces prix ne pourront pas être cumulés, snif !

mc.biet [@] unidivers .fr Architecte de formation, Marie-Christine Biet a fait le tour du monde avant de revenir à Rennes où elle a travaillé à la radio, presse écrite et télé. Elle se consacre actuellement à l’écriture (presse et édition), à l’enseignement (culture générale à l’ESRA, journalisme à Rennes 2) et au conseil artistique. Elle a été présidente du Club de la Presse de Rennes.

Laisser une réponse

SVP rédigez votre commentaire
Merci d'inscrire votre nom