Pour le programme des Premiers dimanches 2015, cliquez ici

 

Depuis deux ans, les Champs libres de Rennes ouvrent leurs portes le premier dimanche du mois et laissent les clés à un invité. L’objectif est de faire entrer en résonance le lieu d’accueil et les partenaires qui participent à ces journées intitulée naturellement Premiers dimanches. L’année 2012-2013 a ainsi connu une conférence de presse nourrie (cf. notre article) puis quelques belles réussites, notamment  la folle journée dominicale organisée par l’Opéra de Rennes (cf. notre article). Présentation des hôtes qui adapteront et feront découvrir leurs univers au public lors des Premiers dimanches 2014 aux Champs libres.

 

premiers dimanches, champs libres, rennes, 2014La saison des Premiers dimanches 2014 commencera le premier dimanche de novembre, soit le 3, avec le Jardin Moderne. Le titre ? « Les gens libres ». La programmation déclinée par le Jardin Moderne se veut délibérément foutraque avec pour objectif de mélanger des professionnels et des amateurs. Reste que sa présentation bien trop vague laisse présager le meilleur comme le pire.

Le premier décembre, cela sera au tour de l’Armada Productions de prendre la clé des champs (libres). Une journée au titre de saison : « Premiers flocons ». Afin de faire découvrir les musiques actuelles à toutes les générations, l’Armada présentera des artistes venus de différents horizons. La journée déclinera plusieurs musiciens et concepteurs. L’excellent Chapi Chapo mais aussi une artiste normande d’origine japonaise et bien d’autres créateurs prometteurs animeront les recoins des Champs libres. À noter : si l’intention est d’ouvrir à tout le monde de la musique, la programmation s’oriente toutefois davantage vers un public familial. Les petits (sans plancher d’âge) trouveront certainement leur compte dans les animations proposées. Tout comme les parents.

En février, les Premiers dimanches 2014 aux Champs libres s’ouvriront à… à l’autre… à une autre ville… celle dont le déploiement culturel est exemplaire… à celle que jalouse une partie de Rennes… et la fait paraître si moyenne…  à Nantes. Le lieu unique, la scène nationale réputée de la ville des ducs de Bretagne, viendra proposer une programmation de son cru. Les innovations artistiques de toutes catégories se côtoieront. Seront présents la danseuse Pauline Simon, l’ancien guitariste du groupe Noir Désir, un chorégraphe du festival « Chute libre ». Des lectures de contes en partenariat avec le festival « Atlandide » et beaucoup d’autres animations auront lieu. C’est la première fois que les Champs libres fait appel à un acteur culturel extérieur à la métropole. On ne peut que s’en féliciter. Et le choix du Lieu unique pour cette première est du meilleur augure. À ne pas manquer…

travelling rio, rennes, 2014Ltravelling junior, rio, brésil, 2014, rennese 2 mars 2014, les Champs libres seront investis par le Festival de cinéma Travelling dont Unidivers est partenaire. À ce propos, rappelons que c’est Rio qui est dans l’œil de la caméra pour cette édition 2014. C’est la première fois qu’un festival réalisera un Premier dimanche en même temps que sa propre programmation. Travelling parviendra-t-il à relever le défi de préparer de front deux événements distincts, sans oublier le but premier des dimanches ? Nous n’en doutons pas.

La saison sera close le 6 avril par l’Orchestre Symphonique de Bretagne. Les musiciens investiront à leur tour les lieux pour y donner un concert en trois temps. La symphonie n°6 de Beethoven et deux œuvres contemporaines : une intégrale d’Edgar Varèse et une autre de Bernard Cavanna. (Ce dernier sera d’ailleurs présent.) Le but est de « renverser les barrières » et de faire découvrir au public l’envers du décor d’un orchestre. Mais entrera-t-il en résonance avec le lieu ? Pour le moment, aucune information détaillée n’est venue éclairer de possibles et souhaitables interactions avec le public. Espérons que l’OSB ne se contentera pas d’une journée portes ouvertes.

Dans l’ensemble, la brochure de présentation des Premiers dimanches 2014 est courte en informations sur les réalisations à venir. Manque de préparation ou goût du secret de certains invités ? Peut-être est-ce le fait de cette mode qui affecte depuis quelque temps les acteurs culturels rennais : le teasing*. Loin du prochain jouet d’Apple et de Nymphomaniac de Lars Von Trier, gageons seulement que ces Premiers dimanches soient à la hauteur de sa belle affiche et de la saison précédente.

* Technique publicitaire d’aguichage en plusieurs étapes visant à capter l’attention du public et susciter une attente autostressée.

Chloé Rébillard et Nicolas Roberti

Laisser une réponse

SVP rédigez votre commentaire
Merci d'inscrire votre nom