mer 25 mai 2022

PRÈS DE RENNES POLIGNÉ NE LACHE RIEN SAUF LES CHIENS

La 12e édition du festival On lâche rien sauf les chiens, organisée par l’association du même nom, revient dans son écrin à Poligné (35), les 8 et 9 juillet 2022, à l’IME, au château et au centre bourg en plein air.

Découvrez la programmation indie et affûtée de On lâche rien sauf les chiens qui fait la part belle une fois de plus à l’émergence et aux pépites du futur. 14 artistes à l’affiche de cette 12e édition. Les 8 et 9 juillet à Poligné. 3 lieux : IME – Château du Bois Glaume et Centre Bourg. A noter la présence de la fulgurante Kalika !

Vendredi 8 Juillet : CRENOKA – OJOS – LOWDY WILLIAMS – PIERRE DE MAERE – KALIKA – BYE BYE PANKE

CRENOKA (Bedroom Pop electro-cosmos I Tours) ouvre cette édition, au sein de l’IME, pour nous faire voyager à travers ses «Earth Capsules». Armé de technologie tel l’auto – tune, iel crée un nouveau langage, une interprétation inconnue de nos soupirs. Ces Earth Capsules sont la narration de la beauté de l’impossible. Embarquez pour la quête du vide spatial au sein de l’IME, spectacle gratuit.

Puis c’est au cœur du bourg de Poligné, que nous retrouvons :

OJOS (Pop alternative I Paris), duo emmêlant espagnol et français, pop et hip-hop ; la musique d’Ojos déborde d’une énergie contagieuse et solaire.

LOWDY WILLIAMS (Hip hop I Rennes) est une drôle d’anomalie dans le paysage du hip-hop français. Rappeur au style décalé, qui se démarque par son ambiance et son storytelling beaucoup plus psychologique et dérangé,

PIERRE DE MAERE (Chanson pop francophone I Belgique) construit déjà sa vie comme une œuvre, artiste sublimé par l’art, profondément libre, irradié par l’instinct, insolemment lucide malgré une vingtaine à peine sonnante. Encensé par la presse, l’artiste s’impose comme la nouvelle sensation pop.

KALIKA (Chanson pop trash aux mots tranchants I Avignon), la révélation scène de ces derniers mois. Affirmative et combattante, ses paroles crues racontent les histoires d’amour et de sexe tumultueuses d’une jeune féministe de 22 ans. Welcome to the Kalika Gang !

Puis débarque BYE BYE PANKE (Techno dancefloor | Rennes) tel un avis de grand frais sur la côte. Inspirés aussi bien par la scène noise dont ils sont issus que par LCD soundsystem ou Modeselektor, le duo Rennais propose une techno élégante qui n’a jamais peur de se frotter à une rave transpirante et sauvage.

Dans le jargon musical, on appelle un agrégat un ensemble de notes agglomérées, conjointes, qui ne répondent pas aux conventions traditionnelles des accords et de l’harmonie. Un moment de pure extase en perspective, avec AGGREGAT, (Techno electro-acoustique I Allemagne) , dont l’idée principale est de jouer de l’électro avec des instruments live, pour clôturer cette premier soirée.

Samedi 9 Juillet PANDAPENDU / chien noir / DEKKER / BARBARA RIVAGE /VICTOR SOLF/ SONGØ / AUSGANG

C’est au tour du Château du Bois Glaume d’ouvrir la journée du samedi en gratuit avec PANDAPENDU (Ovni musical I Bretagne), le projet solo de Yann Ollivier (The Craftmen Club, THM), qui entrouvre les volets après un rude hiver, afin de laisser passer la lumière et danser jusqu’au retour de l’été, et nous y sommes en plein été.

Le début de soirée s’ouvre au cœur du bourg de Poligné avec la sensibilité à fleur de peau de chien noir, (Chanson française pop I Bordeaux), nommé dans la catégorie révélations masculines des 37e Victoires de la musique, qui interprète ses chansons d’une voix gracile évocant le paradis perdu de l’enfance. Accrocheuses et légères, on a envie d’écouter ses chansons en boucle, puis de plonger en elles, parce qu’il y a un monde sous la surface. Un brin de magie sans aucun doute.

Puis DEKKER, l’auteur-compositeur-interprète américain Brookln Dekker, courbé mais invaincu par la dépression et l’hystérie que ces temps ont inspirées à beaucoup, Dekker a travaillé de manière prolifique afin de nous présenter en live son deuxième album…

Dès la première écoute, BARBARA RIVAGE (Duo Pop I Rennes) nous propulse dans un univers mêlant électro et pop psychédélique. Sa voix sombre, intense et sensible, vient soutenir des textes en français et des mélodies obscures qui plongent rapidement le public dans une transe profonde et exaltée. «Un duo de pop (…) prêt à réveiller les morts avec une chanson française aux couleurs eighties …» Tsugi

Un live assurément poignant et saissisantt, VICTOR SOLF (Pop Soul I Bretagne) nous berce de soul et de couleurs nacrées et chatoyantes à une époque qui en a bien besoin Encore une fois, règne chez Victor le contraste entre la mélancolie et l’euphorie, le malheur et l’espoir. Il rêvait de chansons simples, humbles… Elles sont dansantes, mais sans convoquer autoritairement sur le dancefloor.

Décollage avec le crew SONGØ (afro pop funk jazz soul I Rennes-Bristol) composé d’une multitudes d’influences, de singulières couleurs, révélant une musique pop résolument organique et parsemée d’éléments électroniques, mêlant soul, transe et psychédélisme afro.

Pour clôturer cette édition AUSGANG (Rap Rock I Paris) Attention ! Casey revient à ses premiers amours rap/rock : avec AUSGANG, elle dynamite le circuit. Le groupe dépouille tout, un concentré de rage, d’humour noir, de sons lourds mais aussi électro méchamment rafraîchissants.

La billetterie du festival est d’ores et déjà ouverte et en vente sur le site de l’association

Pass 2 jours – édition limitée – 25 euros
Pass 1 jour – 15 euros en prévente – hors frais de location

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Rennes
couvert
15.9 ° C
16 °
14.8 °
72 %
4.1kmh
100 %
mer
16 °
jeu
21 °
ven
21 °
sam
20 °
dim
18 °

La 12e édition du festival On lâche rien sauf les chiens, organisée par l’association du même nom, revient dans son écrin à Poligné (35), les 8 et 9 juillet 2022, à l’IME, au château et au centre bourg en plein air.

Découvrez la programmation indie et affûtée de On lâche rien sauf les chiens qui fait la part belle une fois de plus à l'émergence et aux pépites du futur. 14 artistes à l'affiche de cette 12e édition. Les 8 et 9 juillet à Poligné. 3 lieux : IME – Château du Bois Glaume et Centre Bourg. A noter la présence de la fulgurante Kalika !

Vendredi 8 Juillet : CRENOKA – OJOS – LOWDY WILLIAMS – PIERRE DE MAERE – KALIKA – BYE BYE PANKE

CRENOKA (Bedroom Pop electro-cosmos I Tours) ouvre cette édition, au sein de l'IME, pour nous faire voyager à travers ses «Earth Capsules». Armé de technologie tel l'auto - tune, iel crée un nouveau langage, une interprétation inconnue de nos soupirs. Ces Earth Capsules sont la narration de la beauté de l'impossible. Embarquez pour la quête du vide spatial au sein de l'IME, spectacle gratuit.

Puis c'est au cœur du bourg de Poligné, que nous retrouvons :

OJOS (Pop alternative I Paris), duo emmêlant espagnol et français, pop et hip-hop ; la musique d’Ojos déborde d’une énergie contagieuse et solaire.

LOWDY WILLIAMS (Hip hop I Rennes) est une drôle d’anomalie dans le paysage du hip-hop français. Rappeur au style décalé, qui se démarque par son ambiance et son storytelling beaucoup plus psychologique et dérangé,

PIERRE DE MAERE (Chanson pop francophone I Belgique) construit déjà sa vie comme une œuvre, artiste sublimé par l'art, profondément libre, irradié par l'instinct, insolemment lucide malgré une vingtaine à peine sonnante. Encensé par la presse, l'artiste s'impose comme la nouvelle sensation pop.

KALIKA (Chanson pop trash aux mots tranchants I Avignon), la révélation scène de ces derniers mois. Affirmative et combattante, ses paroles crues racontent les histoires d'amour et de sexe tumultueuses d'une jeune féministe de 22 ans. Welcome to the Kalika Gang !

Puis débarque BYE BYE PANKE (Techno dancefloor | Rennes) tel un avis de grand frais sur la côte. Inspirés aussi bien par la scène noise dont ils sont issus que par LCD soundsystem ou Modeselektor, le duo Rennais propose une techno élégante qui n’a jamais peur de se frotter à une rave transpirante et sauvage.

Dans le jargon musical, on appelle un agrégat un ensemble de notes agglomérées, conjointes, qui ne répondent pas aux conventions traditionnelles des accords et de l’harmonie. Un moment de pure extase en perspective, avec AGGREGAT, (Techno electro-acoustique I Allemagne) , dont l'idée principale est de jouer de l'électro avec des instruments live, pour clôturer cette premier soirée.

Samedi 9 Juillet PANDAPENDU / chien noir / DEKKER / BARBARA RIVAGE /VICTOR SOLF/ SONGØ / AUSGANG

C'est au tour du Château du Bois Glaume d'ouvrir la journée du samedi en gratuit avec PANDAPENDU (Ovni musical I Bretagne), le projet solo de Yann Ollivier (The Craftmen Club, THM), qui entrouvre les volets après un rude hiver, afin de laisser passer la lumière et danser jusqu’au retour de l’été, et nous y sommes en plein été.

Le début de soirée s'ouvre au cœur du bourg de Poligné avec la sensibilité à fleur de peau de chien noir, (Chanson française pop I Bordeaux), nommé dans la catégorie révélations masculines des 37e Victoires de la musique, qui interprète ses chansons d’une voix gracile évocant le paradis perdu de l’enfance. Accrocheuses et légères, on a envie d'écouter ses chansons en boucle, puis de plonger en elles, parce qu’il y a un monde sous la surface. Un brin de magie sans aucun doute.

Puis DEKKER, l'auteur-compositeur-interprète américain Brookln Dekker, courbé mais invaincu par la dépression et l'hystérie que ces temps ont inspirées à beaucoup, Dekker a travaillé de manière prolifique afin de nous présenter en live son deuxième album...

Dès la première écoute, BARBARA RIVAGE (Duo Pop I Rennes) nous propulse dans un univers mêlant électro et pop psychédélique. Sa voix sombre, intense et sensible, vient soutenir des textes en français et des mélodies obscures qui plongent rapidement le public dans une transe profonde et exaltée. «Un duo de pop (...) prêt à réveiller les morts avec une chanson française aux couleurs eighties ...» Tsugi

Un live assurément poignant et saissisantt, VICTOR SOLF (Pop Soul I Bretagne) nous berce de soul et de couleurs nacrées et chatoyantes à une époque qui en a bien besoin Encore une fois, règne chez Victor le contraste entre la mélancolie et l’euphorie, le malheur et l’espoir. Il rêvait de chansons simples, humbles... Elles sont dansantes, mais sans convoquer autoritairement sur le dancefloor.

Décollage avec le crew SONGØ (afro pop funk jazz soul I Rennes-Bristol) composé d'une multitudes d'influences, de singulières couleurs, révélant une musique pop résolument organique et parsemée d’éléments électroniques, mêlant soul, transe et psychédélisme afro.

Pour clôturer cette édition AUSGANG (Rap Rock I Paris) Attention ! Casey revient à ses premiers amours rap/rock : avec AUSGANG, elle dynamite le circuit. Le groupe dépouille tout, un concentré de rage, d’humour noir, de sons lourds mais aussi électro méchamment rafraîchissants.

La billetterie du festival est d'ores et déjà ouverte et en vente sur le site de l'association

Pass 2 jours – édition limitée – 25 euros
Pass 1 jour – 15 euros en prévente - hors frais de location