Les charismatiques Pilot Fishes reviennent avec TYJ au Triangle de Rennes jeudi 17 décembre 2015. Propulsées au rang des compagnies montantes de Bretagne avec leur hypnotique première création Our Pop Song Will Never Be Popular, les Pilot Fishes renchérissent en remportant avec le projet TYJ le Prix du public de la 3e édition du concours Danse Élargie en 2014 au Théâtre de la Ville de Paris. 

 

Pilot FishesAlors que le projet n’était encore qu’à l’état d’ébauche, TYJ a retenu l’attention du jury dès sa présentation au concours Danse Élargie. Les dix minutes réglementaires du concours ont suffi à conquérir le public. Lumière et couleurs saturées caractéristiques des films hollywoodiens d’avant les années 68 se conjuguent à des effets pour imaginer les voies inconnues de la science-fiction.

TYJ Pilot FishesLa brillante voix d’Alina Bilokon éveille le souvenir des chansons pleines de nostalgie des héroïnes de westerns. Léa Rault, avec sa coiffe de plumes et ses gestes hiératiques, évoque quelque héroïne en prise avec les dieux. Jérémy Rouault, qui avait déjà signé la création musicale de la première pièce des deux danseuses chorégraphes, intègre le plateau ; entre un Pierrot lunaire et un Elvis Costello – il entraîne le spectateur vers un univers musical beaucoup plus européen. Flirtant avec le Penthésilée de Heinrich von Kleist, le chant d’Alina et le récit de Léa déploient des matières à plusieurs facettes, comme ces éclats de lumière d’une pierre taillée qui sont renvoyées au public.

tyj pilot fishesL’ensemble de ces éléments conjuguées à une gestuelle maitrisée transfigurent les danseuses en personnages en quête. En quête sans doute d’une voie qui leur permettrait d’échapper au carcan de la figure dans laquelle elles sont enfermées. De cet itinéraire naît une danse en forme de poème lyrique. Un doux chant mélancolique et intense qui s’oriente de loin en loin vers une marche plus offensive. La pièce est rythmée par la guitare de Jérémy Rouault, une vibration omniprésente qui accompagne le spectateur bien après la fin de la pièce.

À noter : Léa Rault proposera aux Rennais d’expérimenter les mécanismes de la transposition du texte en mouvement dans un workshop donné au Triangle mardi 15 décembre à 18H30.

ENTREZ DANS LA DANSE …..

Alina Bilokon et Léa Rault expliquent la signification du titre de leur pièce TYJ; les raisons qui les ont guidé vers l’utilisation du mythe de Penthésilée; comment elles ont travaillé la présence du musicien Jérémy Rouault comme personnage scénique; le traitement du texte, du chant et de la musique; ce qui a déterminé leurs choix esthétiques; la composition des personnages; la gestuelle entre bi et tri-dimension :

Découvrez la vidéo du spectacle TYJ des Pilots Fishes ici
+ d’infos :  Pilot Fishes, Le TriangleDanse Élargie

TYJ : conception Alina Bilokon & Léa Rault / création, interprétation Alina Bilokon,
Léa Rault et Jérémy Rouault / paroles, texte et musique Alina Bilokon, Léa Rault
et Jérémy Rouault (Excepté Penthésilée, Heinrich Von Kleist) / lumières Thibaut
Galmiche / son Clément Lemennicier / costumes Anna Le Reun – Under the bridge /
collaboration artistique Arnaud Stéphan & Radouan Mriziga / design d’objets
Lucie Le Guen / photo Lise Gaudaire

Laisser une réponse

SVP rédigez votre commentaire
Merci d'inscrire votre nom