Parc en fêtes, qui se déroulait à Saint-Jacques, a fait l’objet d’une fermeture plus que vite prévue sous la pression des forains (voir notre dernier article). À l’initiative de Stéphanie Lepelletier, le site Internet Pétition24.net a mis en ligne une…pétition pour que cette manifestation revienne à Rennes en 2012 ! Elle est adressée à l’attention de MM. Michel Cadot, préfet de Bretagne, Daniel Delaveau maire de Rennes, et Philippe Caffin, maire de Bruz.

 Vendredi 6 janvier, ils étaient déjà plus de 700 signataires, dont plus de 110 avaient accompagné leur signature par un commentaire. Certains pétitionnaires sont anonymes, mais leurs engagements montrent ô combien cette affaire a heurté la population rennaise. « Parc en fête, sous l’égide d’un collectionneur de manèges anciens privé, Régis Masclet, et des responsables du Parc Expo de Rennes/Bruz, devait se tenir du 17 décembre 2011 au 2 janvier 2012, » rappelle Stéphanie Lepelletier. « Cependant, les industriels forains de la traditionnelle Foire d’hiver de Rennes ont décidé, au motif d’une concurrence déloyale, de faire stopper le salon par la force. Blocage des entrées, menaces avérées sur les personnes et les biens, palettes brûlées et j’en passe ont finalement eu raison en quelques jours de ce salon. »

Contre la Loi du plus fort, les pétitionnaires demandent le déroulement serein du salon Parc en fête en 2012 mais aussi des sanctions fortes contre les forains et symboliques à l’encontre des municipalités de Bruz et Rennes. La pétition est en ligne.

Quelques commentaires

Sur le site Pétition24.net, de nombreux commentaires accompagnent la pétition. « Le monopole n’appartient à personne et la concurrence fait partie de notre société ainsi que la cohabitation, je serais d’avis d’interdire l’esplanade Charles de Gaulle aux forains l’an prochain, » affirme l’un. « C’est un acte honteux de la part des forains, » ajoute un autre. Il n’y avait aucune concurrence entre la foire d’hiver et parc en fête. Cela ne concernait pas du tout le même public. »

Un troisième est toutefois beaucoup plus mesuré. « Je n’approuve pas la méthode des forains, mais si je peux apporter une précision il existe déjà de très beaux manèges anciens en place sur Rennes ( je pense notamment au manège place de la mairie qui est lui aussi authentique et celui de la place Sainte-Anne qui a lui aussi son charme). Alors pourquoi est-il nécessaire de créer une seconde fête foraine lorsqu’on a déjà de très belles pièces sur place. » Seul un forain s’exprime sur le site : « Vous devriez plutôt demander à la mairie combien cela lui rapporte à 450€ l’emplacement de chaque caravane sans l’électricité.» On l’aura compris : une affaire pas facile du tout, mais qui gagnerait à ne tourner… à la foire d’empoigne.

Laisser une réponse

SVP rédigez votre commentaire
Merci d'inscrire votre nom