La présentation du programme 2013 des Premiers dimanches aux Champs libres s’est déroulée ce matin. A l’affiche, une belle conjugaison d’arts et de techniques – les arts plastiques héritant la portion congrue.

Les premiers dimanches 2013 aux Champs libres
Les premiers dimanches 2013 aux Champs libres

C’est sous les auspices de la poésie visuelle de Maia Flore (voir l’affiche) que se déroulera cette manifestation 2012/2013. Premiers dimanches est de retour avec non pas quatre, mais six rendez-vous artistiques de novembre à avril.

On notera la touche plus consensuelle de la nouvelle affiche ; l’aspiration spatiale de l’apesanteur corporelle évoque agréablement la légèreté inquiète du string quartet n° 2 de Philip Glass. Mais le programme est-il à l’avenant ?

Les premiers dimanches 2013 aux Champs libres
Les premiers dimanches 2012 aux Champs libres

La rencontre de ce matin n’aura permis qu’un décryptage liminaire. Certes, dans la veine de la première mouture en 2011/2012, les formes brèves ou inédites sont retenues au profit de rencontres (d)étonnantes. L’objectif consiste à de surprendre le visiteur par des tentatives atypiques aux accents ludiques.

Solo de danse et films néo-rétro au détour d’un rayon de la Bibliothèque avec le Musée de la danse, une proposition très street pour l’Antipode, les mécaniques poétiques d’EZ3kiel sont attendues tout autant que le souffle spirituel aux accents argentins et néosériels de l’accordéon diatonique de Mériadec Gouriou, Mythos promeut des narrations langagières et visuelles naviguant entre slam et langue des oiseaux, Elektoni[k] raffine ses expérimentations techniques et ay-rOopun un spectacle vivant clownesque  pour l’heure assez peu lisible.

Opéra aux champs
Opéra aux champs

Très attendu aussi : l’inscription du chant lyrique dans le hall avec l’Opéra de Rennes qui entend célébrer le bicentenaire de la naissance de Verdi et Wagner. Wagner, un titan boudé par Rennes (comme, à sa suite, une grande partie de l’avant-garde musicale) qui a pourtant inspiré largement l’affiche d’Opéra aux champs avec sa symbolisation designée du Ring (voir l’affiche ci-contre). Une heureuse rencontre entre art lyrique et grand public en perspective.

4 novembre 2012 | Musée de la danse

2 décembre 2012 | Opéra de Rennes

6 janvier 2013 | Antipode MJC

3 février 2013 | Mythos

3 mars 2013 | Electroni[k]

7 avril 2013 | ay-rOop

 

Animula blandula vagula : Âme de diaphane intimité, hôtesse et compagne de mon corps, tu verses vers des lieux délavés, escarpés et dénudés, où ne résonnent tes jeux d'esprit…

Laisser une réponse

SVP rédigez votre commentaire
Merci d'inscrire votre nom