Homère(de) ! – se serait écrié François Fillon. Il semble que Pénélope Fillon, sa Pénélope, n’ait pas été vraiment femme au foyer comme celle d’Ulysse. Déjà que les voyages en Falcon grand luxe avaient quelque peu écorné la réputation du champion de la rigueur, voilà que l’emploi fictif prend le pas sur la grecque fiction. Pénélope, toi aussi, tu argues aux notes, ô épouse du lys de France !

PÉNÉLOPE

Pénélope Fillon aurait donc été, à l’encontre de ses dires et souvenirs (à l’insu de son plein gré, pourrait-on dire), une active working woman aux côtés de son époux. Et non une attentive et attentiste femme au foyer seulement préoccupée de confitures et de tricots (et non de tapisserie). Et, à défaut d’arc et de flèches, les réponses d’Ulysse Fillon sont également à la hauteur de l’époque. Le châtelain sarthois droit dans ses bottes (de chasse ?) rétorque aux révélations du honni Palmipède* : boules puantes et misogynie ! À la fois honoré et réprouvé par ses contemporains pour sa ruse, l’Ulysse mythologique fut à l’origine de la tragique et indue chute de l’estimable cité de Troie. Ce n’est qu’après moult épreuves qu’il lui fut accordé par les dieux de retrouver sa  Pénélope. Sa patiente épouse qui défaisait la nuit ce qu’elle avait tissé la veille afin de repousser les assauts de ses prétendants… La promotion ou la disparition du travail s’affirme donc bel et bien au cœur de la campagne présidentielle !

  • Canard enchaîné du mercredi 25 janvier 2017

Dessin : Michel Heffe
Texte : Thierry Jolif

François argue aux notes pendant que PÉNÉLOPE FILLON was last modified: février 8th, 2017 by Michel Heffe

Laisser un commentaire