L’année 2014 aura été marquée par Michel Foucault. Certes, le philosophe a fait de cette folie qui s’étend sur notre monde quasiment un sacerdoce. Aussi faut-il présenter cet ouvrage qui traite de la folie au regard de la chrétienté et de ses péchés capitaux. Si dans notre société, la solution de facilité face à tous ces tourments reste trop souvent médicamenteuse, comment appréhender cette problématique sous l’angle purement psychiatrique ?

Qu’a donc à voir avec la psychiatrie la notion chrétienne de péché ? Plus qu’on ne le pense, car les péchés capitaux sont une manière d’expliquer la folie. La gourmandise, l’orgueil, l’avarice, la paresse, l’envie, la colère et la luxure sont des passions que le psychiatre rencontre dans sa pratique. À quels types de souffrance psychique renvoient ces termes que chacun utilise ? Ne parle-t-on pas de paresse quand il faudrait chercher la dépression ? Ou de luxure quand il s’agit plutôt d’addiction sexuelle ? La terminologie des péchés n’est pas anodine. Pourtant, il n’est pas de traits immuables de la personnalité, mais des maladies que la psychiatrie peut décrypter, aider à mieux comprendre et à traiter. C’est ce que propose ce livre dans une approche passionnante des pathologies mentales qui en appréhende la réalité complexe. Les 7 péchés capitaux au cœur de la folie.

le péché et la folie
Le péché et la folie

La première étape consiste à classifier et de peser ces tourments. Être timide, être nerveux, avoir des tocs, des addictions, etc. Des troubles qui ne nécessitent ni le même traitement ni le même jugement – d’un point de vue aussi bien médical que religieux. Pour analyser en profondeur ce versant de la psyché humaine, une étude historique est nécessaire. En effet, l’évolution du jugement en fonction du syndrome diffère selon les époques, notamment quand l’observateur s’inscrit dans un point de vision médical ou ecclésial. L’exemple du syndrome de la dépression l’illustre parfaitement, tout autant que le syndrome de Diogène Münchhausen.

Les démonstrations et explications sont bien déroulées. Simples, mais complètes, elles seront comprises par tous les lecteurs. Un livre érudit et passionnant. Rarement la vulgarisation d’un sujet complexe aura été si bien rendue.

Le Péché et la Folie, psychopathologie des 7 péchés capitaux, Jean Adès, Odile Jacob, janvier 2014, 224 pages, 24€

 

Jean Adès est psychiatre, professeur de psychiatrie à l’université Paris-Diderot. Il est ancien chef de service des hôpitaux Louis-Mourier à Colombes, Beaujon et Bichat, et actuellement consultant des hôpitaux. Spécialiste reconnu des addictions, ancien président de la Société française d’alcoologie, il a publié de nombreux ouvrages, dont Encore plus avec Michel Lejoyeux.

Laisser une réponse

SVP rédigez votre commentaire
Merci d'inscrire votre nom