Si la parfumerie est devenue l’un des marchés les plus lucratifs, c’est parce qu’elle a débuté comme l’un des arts les plus élitistes. Malgré une profusion de nouveaux parfums qui apparaissent régulièrement sur les rayonnages des hypermarchés de l’odeur, notre odorat n’a jamais été autant mis à mal. Voici quatre livres qui tentent d’expliquer que les belles choses ne peuvent être démocratisées, tout au moins pas à grande échelle. Sauf à tuer le rêve grâce auquel elles existent.

Journal d’un parfumeur de Jean-Claude Ellena –161 p., Livre de Poche– 6,10 €

"Journal d'un parfumeur" de Jean-Claude Ellena - Le Livre de Poche

Jean-Claude Ellenahomme discret et peu connu du grand public, n’en est pas moins l’un desplus célèbres nez contemporains. Parfumeur attitré et exclusif de la maison Hermès depuis 2004, il est le créateur de la collection Hermenessence, et de la fragrance Terre d’Hermès, l’un des cinq « masculins » les plus vendus au monde. Dans Journal d’un parfumeur, il évoque l’intimité de son rapport aux odeurs. Chacune devient un principe élémentaire nourricier de règles et de codes à comprendre. Par la réalité quotidienne d’un compositeur de parfums, Jean-Claude Ellena annote le solfège de ses mélodies olfactives, allant jusqu’à confier certaines désolations, comme de comprendre pourquoi tous les nouveaux parfums se ressemblent. Impossible après de s’embaumer de la même façon. Passionnant.

Parfums, Une histoire intime, Denyse Beaulieu – Presses de le Cité, 319 p. – 20 €

"Parfums - Une histoire intime" de Denyse Beaulieu - Presse de le Cité

Suite logique du précédent ouvrage, Parfum, Une histoire intime est la désinence simplifiée des explications de Jean-Claude Ellena. Le parfum et son histoire y sont décryptés, dévoilés, rendus accessibles au profane. Denyse Beaulieu est une passionnée. À travers les odeurs qui ont marqué sa vie, elle raconte l’invention d’un parfum, de la première idée à la touche finale. Par son exploration du souvenir olfactif qui mène la petite fille jusqu’à la femme, elle invite le lecteur au cœur des secrets intimes liés à ceux d’une industrie confidentielle. Véritable accès à la culture nécessaire pour tenir une conversation autour du parfum, ses explications sont salvatrices dans un univers où l’ignorance est reine.

Le roman du parfum de Pascal Marmet – Editions du Rocher, 260 pages – 20,20 €

"Le roman du parfum" de Pascal Marmet - Editions du Rocher

Le roman de Pascal Marmet est le plus inattendu de ma sélection. L’action se situe au-dessus desnuages, entre Paris et Los Angeles, lorsqu’une très jolie femme au « nez absolu » fait la connaissance d’une star hollywoodienne assise à côté d’elle. S’engage alors une conversation sur leur profession respective qui mènera à comprendre l’histoire de la parfumerie de l’Egypte antique aux créateurs les plus audacieux du XXe siècle. J’ai choisi ce texte parce qu’il est accessible au profane. Les connaisseurs y verront une gentille bluette olfactive, mais en ce qui regarde la complexité d’un art comme la parfumerie, la vulgarisation s’impose avant de passer à des œuvres soutenues comme celles évoquées plus avant

.

L’herbier parfumé par F. Ghozland X.Fernandez éditions Plume de Carotte, 220 pages couleurs sur papier glacé – 35 €

"L'herbier parfumé" par Freddy Ghozland & Xavier Fernandez - Editions Plume de Carotte

Après la théorie, la pratique. Et quoi de mieux qu’une pratique en images ? L’herbier parfumé illustre à merveille ce qui vient d’être évoqué. Des produits cosmétiques aux arômes alimentaires, les plantes sont à l’origine de tout ce que nous sentons. À travers leur histoire, 38 parfumeurs de renom abordent leur sacerdoce de créateur. Des origines végétales aux histoires humaines, le livre se distingue par de larges photographies à taille réelle des principales plantes à parfum. Chacune fait l’objet d’une étude particulière à travers sa mythologie, sa chimie et ses diverses utilisations. Ainsi, une recette de cuisine fort appétissante agrémente toutes les présentations, comme celle de la crème brulée au jasmin, ou l’extraordinaire soupe de fraises à la lavande. Comme toujours chez Plume de Carotte, le livre est fabriqué selon les normes Ecopass, avec des papiers respectueux de l’environnement, des encres végétales et la volonté d’une amélioration continue. L’herbier parfumé n’est définitivement pas un simple livre, mais un merveilleux cadeau à (se) faire. 

Jérôme Enez-Vriad

Laisser une réponse

SVP rédigez votre commentaire
Merci d'inscrire votre nom