Le Parc de la Courrouze est un nouveau quartier initié en 2002 et situé au Sud-Ouest de la Métropole rennaise, à cheval  sur Rennes et Saint-Jacques de la Lande. Ancienne zone militaire et industrielle, la Courrouze est un « parc dans la ville » selon la réclame officielle. Sur 130 hectares, le quartier compte 35 ha d’espaces verts (domestiqués) et 95 ha aménagés en résidences, en immeubles d’affaires et commerces (géométriques). Dû à l’échec du syndicat mixte et à une complexité des jeux d’acteurs mal maîtrisée par la Métropole rennaise, l’ensemble accumule, depuis 2005, retards sur incidents et malfaçons sur défauts de construction. Résultat : le quartier de la Courrouze voit ses normes environnementales de plus en plus périmées alors que la fin de la première des trois tranches de construction, initialement fixée à 2014, est reportée à… 2022. À cette époque – mais dans quel état ? –  la Courrouze sera desservie par le métro B qui rejoindra en quelques minutes la gare de Rennes.

« Le fait de tenir des hommes dans des parcs ou dans des villes apparaît désormais comme une mission relevant de la politique. Ce qui se présente comme une réflexion sur la politique et sur l’espace est en vérité une réflexion fondamentale sur les règles permettant la gestion du parc humain. » (Peter Sloterdijk, Règles pour le parc humain)

« Le Corbusier avait lancé un slogan : “Le logement comme machine à habiter”. Au fond, une des questions aujourd’hui est de savoir comment faire de la place aux machines dans l’habitat. Le logement, non pas idéal mais habitable, fait de la place aux hommes, mais aussi à tous les accessoires avec lesquels il arrive à vivre… sans divorcer le lendemain. Le mauvais logement est une parfaite machine à briser les gens. »
(Paul Chemetov in Le Monde “ Ils croient acheter le paradis, ils achètent l’enfer à crédit.”)

« La disposition qu’avait la vieille humanité à se laisser capturer par des totalités de proximité – comme par des bons dieux locaux – perd sa valeur d’orientation depuis que les environnements eux-mêmes sont devenus des constructions (ou ont été reconnus en tant que tels).
(Peter Sloterdijk, Ecumes. Sphères III)

« Il est important de comprendre que cette pluralité illimitée de modes d’existence sensibles dans des environnements sémantiques structurés est déjà déployée au palier de l’intelligence animale ; et, autant que nous le constatons, il n’existe aucun animal qui fasse l’inventaire de tous les autres animaux et les rapports à soi ».
(Peter Sloterdijk, op.cit.)

« J’entends leurs pas et leurs voix au fond des galeries de pierre, je cours joyeusement à leur rencontre. Ils tombent l’un après l’autre, sans même que mes mains soient tachées de sang. Ils restent où ils sont tombés. Et leurs cadavres m’aident à distinguer des autres telles ou telles galeries. J’ignore qui ils sont.

[…] Le soleil du matin resplendissait sur l’épée de bronze, où il n’y avait déjà plus trace de sang. – Le croiras-tu, Ariane ? dit Thésée, le Minotaure s’est à peine défendu.
(Jorge Luis Borgès,  La demeure d’Astérion)

parc-de-la-courrouze-rennes-dessin

Dessin : Michel Heffe
Texte : Nicolas Roberti

2 Commentaires

  1. Faux ! Le quartier dans son ensemble sera fini en 2022 au lieu de 2020 comme prévu au lancement. Les tranches Bois Habité et Maisons dans les Bois sont quasiment finies. La tranche Cleunay est commencée, toi comme Dominos, Pilate, Pole Courrouze. Ces derniers devraient être achevés largement avant 2020. Il restera alors le secteur Grandes Prairies qui ne pourra commencer que quand le chantier du métro sera terminé (puits du tunnelier)… Les retards pris sur le chantier du métro explique donc le retard de 2 ans sur l’achèvement de la Courrouze.

    • Cher Blaise dit Soudril,

      Nous vous remercions pour votre message qui brille par son exemplaire courtoisie et ses formules de politesse si respectueuses du débat et de votre interlocuteur.

      En ce qui concerne vos infirmations et affirmations, elles sont tout à fait erronées.

      Vous affirmez : « La tranche Cleunay est commencée, tout comme Dominos, Pilate, Pole Courrouze. Ces derniers devraient être achevés largement avant 2020 »

      Voilà les réponses publiées dans le COMPTE RENDU DU DIAGNOCTIC EN MARCHANT DU SECTEUR LA PILATE LE 22 OCTOBRE 2014 par Territoires et développement.
      http://www.lacourrouze.fr/participer-au-projet-urbain/les-ateliers/item/diagnostic-en-marchant-secteur-la-pilate

      « Quelle est la durée globale des travaux d’aménagement ?
      Sur la zone nord du secteur Pilate, les travaux pourront être terminés en 2018, mais la fin de la totalité des aménagements est prévue pour 2022.

      Quelle est la date de démarrage des travaux sur la zone Sud du secteur de la Pilate ? Combien de temps dureront les travaux ?
      Sur la partie sud du secteur, les travaux vont démarrer à partir de 2016 pour une fin prévue en 2022.

      A quelle date le secteur Pôle Mermoz situé autour du nouveau pont va-t-il se développer ?
      Les travaux ne pourront démarrer qu’à la fin des travaux du métro, soit après 2018.
       »

      CQFD.

      Cordialement,

      La rédaction

Laisser une réponse

SVP rédigez votre commentaire
Merci d'inscrire votre nom