A Ouessant du 22 au 26 août le livre se fête insulaire

dans la rubrique Littérature, Rennes Bretagne.

logosalon

Publié le 18 Août 2015

Qui voit Ouessant se dit : « bon sang, c’est le moment ! ». Effectivement, du 22 au 26 août, l’île du bout du monde accueille le 17ème salon du livre insulaire organisé par l’association ouessantine Culture, Arts et Lettre des îles (CALI).  On se réjouit d’y rencontrer l’écrivain Sébastien Monod, actuellement en résidence sur l’île sentinelle, Hervé Jaouen et de nombreux autres…

_wsb_239x331_2015+-+Affiche+du+Salon+d$27ouessant-lumie$CC$80reIl était vivant et il ne le savait pas ! On détourne avec plaisir le titre du dernier roman de Sébastien Monod en même temps que le funeste présage attaché à Ouessant. En fait, l’écrivain normand est si vivant qu’il fourmille d’idées pour vivifier (aussi) la littérature. Il a mis en place des « randonnées littéraires » lors du festival Normandie impressionniste, puis proposé un marathon écriture-dessin-photo intitulé La croisière s’amuse à bord d‘un vieux gréement durant l’Armada, le grand rassemblement de voiliers de Rouen. Maintenant qu’il a franchi le Couesnon (et le rail d’Ouessant !), on va saisir l’opportunité d’une rencontre avec lui :  le lundi 24 août à 20h30 au Musée des Phares et Balises 
à l’occasion du SEMAphor’ile 2015 lors d’une soirée lectures avec l’italienne Annalisa Comès, Henry Le Bal et Alexis Gloaguen.

2015 étant désignée Année de la lumière, le Salon fait un focus sur les îles de la lumière, avec l’archipel de Saint-Pierre-et-Miquelon comme invité d’honneur. Deux autres thématiques figurent au programme : Napoléon et les îles ; Peter-Pan, l’île du pays imaginaire. Comme d’habitude, le grand prix du livre insulaire sera remis – il comporte sept catégories, fiction, policier, science-essai, poésie, beau livre et jeunesse.

Le peintre Yann Queffelec et l'écrivain Henry Le Bal lors de l'édition 2011

Le peintre Yann Queffelec et l’écrivain Henry Le Bal lors de l’édition 2011

En guise d’ouverture, un défilé de Ouessantines (et d’hommes en kilt) partira du bas du bourg le samedi 22 août à 15h30. À sa suite, la conférence inaugurale animée par Jean-Claude Bourdais portera sur l’œuvre insulaire de Renée Hamon. Au fil des jours, on assistera à des projections de films (La forme des îles de Patrick Viret, Saint-Pierre-et-Miquelon, un petit bout de France en Amérique, de Lionel Boisseau – en sa présence), à des cafés littéraires (avec Hervé Jaouen, Yves Leroy, Gilbert David…), à des concerts (Alexandra Hernandez et Jonathan Mathis, jazz avec les Comet’s…), on flânera de rencontre en rencontre sur les stands des nombreux éditeurs présents…  On s’arrêtera devant les expos de photos de Grégory Pol et de Bodgan (auteur de la splendide photo de l’affiche). Et bien sûr, on entrera dans la danse de l’inévitable fest-noz avec le groupe Pep Sort.

Pour les malheureux et malchanceux qui ne pourront être présents lors de l’événement, le webmedia An Tour Tan sera présent pendant tout la durée du salon pour des captations audio et vidéo, des émissions en directes qui seront diffusées sur leur site : An Tour Tan 

Le Salon international du livre insulaire est organisé par l’Association Culture, arts et lettres des îles. Village de Toulalan. BP 10, 29242 Île d’Ouessant. Tél. :
 06 81 85 41 71

Toutes les informations 

Carnet d’adresses :

Pour se rendre à Ouessant : Compagnie Penn ar bed. Tél : 02 98 80 80 80

Où prendre le thé ?
– Chez Carole, ambiance cottage, porcelaine et dentelle. Stang ar Glann. Tél. : 06 84 61 69 42

Où dormir ?
Au Poisson d’avril. 4 jolies chambres d’hôtes à partir de 58€. Lampaul. Tél. : 02 98 48 87 63
Ar Kheo. Superbe maison de capitaine avec boiseries et parquet. Chambre 75€. Suite à partir de 85€.

Où manger ?
Au Ty Korn. Ambiance vieux rafiot et impeccable cuisine de produits de la mer. Lampaul. Tél. : 02 98 48 87 33
Ar Piliguet. Une jolie maison au bout d’une allée d’hortensias pour déguster des produits locaux et souvent bio. Lampaul. Tél. : 02 98 03 14 64

A Ouessant du 22 au 26 août le livre se fête insulaire was last modified: août 17th, 2015 by Marie-Christine Biet