A partir du 1er février 2012, les titres restaurant 2011 ne seront plus valables auprès des restaurateurs français. Cependant ils sont encore utiles : jusqu’au 29 février 2012, vous pouvez faire don de vos titres restaurant 2011 à Action contre la Faim. La valeur du titre restaurant sera intégralement reversée à l’association pour financer ses programmes.

Les porteurs de titres restaurant datés de 2011 pourront les utiliser jusqu’au 31 janvier 2012.
Passée cette date, ils seront perdus pour les utilisateurs mais peuvent encore être très utiles. Action contre la Faim est habilitée à collecter les titres restaurant jusqu’au 29 février 2012 et les transformer en don pour financer ses programmes dans une vingtaine de pays. Trois millions de Français utilisent des titres restaurant et chaque année, des dizaines de milliers de titres restaurant sont perdus car la date de validité n’est pas respectée.

Bientôt 1 million d’euros collectés grâce aux titres périmés
Donner un titre restaurant est un geste de solidarité simple, indolore et accessible à tous les salariés. Depuis 3 ans, cette nouvelle forme de don a permis à Action contre la Faim de collecter près d’1 million d’euros pour financer ses programmes.

 A quoi servent concrètement les titres restaurant offerts à ACF ?
1 titre restaurant d’une valeur de 8 € finance une ration alimentaire pour une personne pendant 1 mois comprenant du riz, de la farine, de l’huile, des lentilles…
5 titres restaurant d’une valeur de 8 €, (soit 40 €) permettent à Action contre la Faim de prendre en charge un enfant atteint de malnutrition aiguë sévère pendant les 4 semaines de traitement nécessaires pour le sauver.

[stextbox id= »info » color= »000099″ bgcolor= »ffff00″]

Comment faire un don de titre(s) restaurant ?
Rien de plus simple : écrivez « ACTION CONTRE LA FAIM » sur le titre restaurant et envoyez-le sans l’affranchir à : ACF, Libre réponse 43194, 77009 MELUN Cedex

[/stextbox]

 

Offrez une deuxième vie à vos titres restaurant 2011 ! was last modified: janvier 26th, 2012 by Unidivers Mag

Laisser une réponse

SVP rédigez votre commentaire
Merci d'inscrire votre nom