Qu’y a-t-il de plus ennuyeux qu’un livre écrit par des auteurs à peine pubères, lorsque d’immenses romanciers ont du mal à vendre 500 exemplaires ?  C’est oublier qu’Arthur Rimbaud et Raymond Radiguet ont commencé leur carrière très jeunes avant d’être ce qu’ils sont devenus. Voici deux ouvrages attestant que l’angoissante page blanche n’est pas l’apanage des auteurs confirmés. Histoires de gosses et nouvelles d’ados, laissons-nous emporter par ces jeunes écrivains qui offrent un regard neuf sur le monde. 

Nouvelles d’ados, aux éditions Héloïse d’Ormesson, 124 pages – 10 €

Npuvelles d'ados - Editions Héloïse d'Ormesson

Irène, Eugènie, Benjamin, Marie, Elorn et Annabelle, six prénoms pour autant d’histoires courtes évoquant les préoccupations des adolescents d’aujourd’hui. Davantage inspirés par J.K. Rowling, Tolkien, l’univers du rap ou celui du manga, que par Stendhal, ces auteurs en herbe ont participé au prix Clara 2013, un concours de nouvelles ouvert à tous les jeunes francophones de moins de dix-sept ans. Chaque année, les lauréats voient leur texte publié par les Éditions Héloïse d’Ormesson. Il s’agit d’un recueil à vocation caritative dont les bénéfices sont versés à l’Association pour la Recherche en Cardiologie du Foetus à l’Adulte (ARCFA). Cette nouvelle édition rivalise de fantaisies rafraichissantes à travers la décapitation d’un champ de coquelicots par une tondeuse assassine, ou les tribulations d’un soldat du dimanche sur le théâtre des opérations d’une bataille peu ordinaire. En plus de la bonne action, l’achat du livre mène à la découverte de jeunes écrivains qui seront peut-être les J.K. Rowling ou les Stendhal de demain.  C’est tout le mal qu’on leur souhaite. 

Geschichten aus dem Kiez (Histoires du quartier), Jaron Verlag, 118 pages – 4 €

Geschichten aus dem Kiez - Jaron VerlagSi les adolescents du livre précédent ont la bonne idée d’étudier l’allemand (qui est, ne l’oublions pas, la première langue maternelle européenne), grand bien leur fera de s’offrir ce petit ouvrage : Geschichten aus dem Kiez, écrit par de jeunes berlinois de 7 à 14 ans. Il est ici question de laisser l’enfance s’exprimer à travers l’idée qu’elle a de son lieu de résidence. En fonction des quartiers, chacun évoque ses joies et ses peines qui, bien souvent, se rejoignent avec profondeur. Filles et garçons racontent la famille, l’école, le collège et, pour certain d’origine étrangère, leur difficulté d’intégration. Au total, ce sont quarante signatures accessibles dès la première année d’allemand. À conseiller aussi bien aux professeurs qu’à leurs élèves. Le livre est disponible sur le site Jaron Verlag : ici ; ou sur celui de Dussmann : ici.

*

Nouvelles d’ados, Histoires du quartier – Editions Héloïse d’Ormesson et Jaron Verlag

Laisser une réponse

SVP rédigez votre commentaire
Merci d'inscrire votre nom