En juillet dernier, l’album, Le nez de Robin, est sorti de la plume de Laurence Pérouème et du crayon de Céline Cristini. À première vue, le lecteur a l’impression de tenir un magazine pour enfant entre ses mains. En effet, le format et l’épaisseur y ressemblent de très près. Mais c’est sans compter une visée pédagogique rare. En effet, bien que le sujet concerne de nombreux enfants, il est quasiment absent des albums : l’allergie.

Ce n’est pas de chance d’avoir un nez si sensible qu’il ne supporte ni la poussière, ni le pollen, ni les poils de chat !

Robin, le personnage principal a le nez qui coule sans arrêt. Il est victime de quolibets de la part de ses camarades qui l’ont surnommé Robinet. Une nuit, dans un rêve, il fait la rencontre d’un personnage reconnu pour son nez hors norme ; Cyrano de Bergerac lui fait la promesse de l’aider. Une solidarité nait entre les deux amis. Cyrano de Bergerac, devenu célèbre grâce à ce qui pourrait être un complexe pour certains, encourage Robin à faire face aux moqueries. Sa prochaine mission consiste à réciter un poème d’amour devant la classe entière sans éternuer afin de séduire Roxane, son amoureuse. Le grand jour, Robin est très concentré et parvient à prononcer sa tirade. Grâce à Roxane qui s’est levée et le regarde intensément, son nez ne coule plus. Il a obtenu l’amour de Roxane et le respect de ses camarades. Il finira même par accepter son allergie.

 Avec ce livre illustré, « on en prend plein le nez » ! En effet, l’auteure parsème l’histoire de nombreux jeux de mots concernant cet organe. Le jeune public risque d’être sensible à cet humour. L’illustratrice a, elle aussi, disséminé des nez dans l’album. À plusieurs reprises, Robin s’adresse même à son propre nez qui prend la forme d’un robinet. Ce dédoublement du personnage n’est pas facile à comprendre pour les plus jeunes. À partir de 7 ans, le lecteur pourra saisir les subtilités de l’histoire.

 Le jeune public pourra, par la même occasion, faire la rencontre du héros de la pièce d’Edmond Rostand : Cyrano de Bergerac. L’auteure cite un extrait de la célèbre tirade des nez : « C’est un roc ! C’est un pic ! C’est un cap ! Que dis-je, c’est un cap ? C’est une péninsule ! ». Cette référence littéraire est appréciable et ouvre des portes aux enfants curieux.

 Les enfants sujets ou concernés par les allergies pourront aisément s’identifier à Robin. D’autant plus que les illustrations sont très parlantes. Cet album a pour but de redonner confiance à des enfants en proie à des moqueries liées à leur allergie. Mais il ne leur est pas seulement destiné. Pour les autres, il les incite à respecter chacun avec ses différences.

Le nez de Robin est le fruit de trois démarches singulières. Celle de l’auteure, Laurence Pérouème qui écrit avec sa sensibilité à propos de sujets délicats. Celle de l’illustratrice, Céline Cristini, qui puise son inspiration dans le quotidien et le monde de ses propres enfants. Et celle de l’éditeur, Les éditions Henry, qui publie la collection Petit Plus. Dans leurs fictions, la réalité n’est jamais loin afin d’aider l’enfant à affronter les difficultés de la vie.

Unidivers recommande Le nez de Robin de Laurence Pérouème, éditions Henry, collection petits plus, 10 euros.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Laisser une réponse

SVP rédigez votre commentaire
Merci d'inscrire votre nom