jeu 19 mai 2022

NANTES. ZAHO DE SAGAZAN AUX INOUÏS DU PRINTEMPS DE BOURGES

Zaho de Sagazan est candidate aux Inouïs du Printemps de Bourges à Nantes, le mardi 25 janvier 2022. La jeune chanteuse originaire de Saint-Nazaire fait une remarquable entrée sur la scène française avec ses premiers concerts donnés en octobre 2021, en première partie de Mansfield Tya au Trianon puis d’Hervé à l’Olympia de Paris pour son deuxième concert seulement. Un début plein de promesses pour une artiste fin prête à faire ses preuves.

Zaho de Sagazan est un ovni difficile à décrire dans la sélection des Inouïs du Printemps de Bourges. Jeune chanteuse de 22 ans, issue d’une famille d’artistes (son père, Olivier de Sagazan est plasticien et performeur), elle a fait ses premières armes comme interprète, à la voix et aux claviers, pour Fyrs, chanteur nazairien, également sélectionné aux auditions des Inouïs en janvier 2020. Son projet personnel s’est longtemps résumé à de courts extraits vidéo postés sur son compte Instagram : des reprises de Barbara, Peggy Lee ou encore Britney Spears, des micro-clips levant discrètement le voile sur ses premières compositions et annonçant la beauté de sa voix, sa maîtrise, l’incarnation de son chant. Parmi ses modèles, elle cite Jacques Brel, et son digne héritier Stromae.

La quasi totale interruption des concerts en 2020 met évidemment un frein au parcours de Zaho de Sagazan. Mais c’est aussi cette année qu’elle entame une collaboration avec le groupe nantais Inüit (lauréat des Inouïs en 2017), dont les musiciens, Pierre Cheguillaume, Alexis Delong et Simon Quenea l’aident à mettre en forme ses compositions.

Sur des productions largement électroniques, invoquant les esthétiques krautrock, new wave et techno, Zaho pose sa voix ensorcelante. Fin 2020, vient alors le temps d’adapter cette musique sur scène. Zaho et son batteur Tom Geffray (lui aussi interprète pour le projet Fyrs) profitent alors d’un espace de répétition au Terminus 3 de Saint-Herblain, puis d’une résidence au Stéréolux de Nantes

 
 
 
 
 
Voir cette publication sur Instagram
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par Zaho de Sagazan (@zahodesagazan)

Un an et quelques vidéos Instagram plus tard, sans un seul morceau complet disponible à l’écoute, Zaho de Sagazan débarque sur la scène du Trianon à Paris le 21 octobre 2021. C’est son premier concert, en première partie de Mansfield TYA, duo nantais dont la moitié n’est autre que Rebeka Warrior, agitatrice de la scène musicale française depuis les années 2000, avec son autre duo Sexy Sushi notamment. Originaire de Saint-Nazaire également, se pourrait-il qu’elle se soit reconnue dans les performances habitées de la jeune chanteuse ? En tout cas, celle qui lançait fin 2020 son label Warriorecords, pour défendre des projets féminins et queers dans les esthétiques de la techno, de l’EBM, de la cold wave et plus largement de l’expérimentation sonore, ne s’est pas trompée en la prenant sous son aile. Zaho de Sagazan assurera donc les premières parties de Mansfield TYA pour leur tournée en cours. Elle était également conviée le 4 décembre 2021 au plateau Warriorecords pendant le festival des Bars en Trans à Rennes.

Second exploit, pour son deuxième concert, le 25 octobre 2021, Zaho de Sagazan se retrouve bombardée à l’Olympia en première partie du chanteur Hervé (trophée de la révélation masculine en 2021 puis du meilleur concert en 2022 aux Victoires de la musique). Le même mois, elle entre au catalogue de Wart Music, association de booking et de management d’artistes parmi les plus dynamiques du pays (également productrice du festival Panoramas à Morlaix), et annonce les premières dates d’une tournée. Il fait donc assez peu de doute que Zaho de Sagazan se retrouvera vite à écumer les scènes de festivals français. Joyau brut qui ne demande qu’à révéler son éclat sur scène, sa performance aux Inouïs du Printemps de Bourges est particulièrement attendue.

inouis printemps bourges

Depuis 1985, les Inouïs du Printemps de Bourges constituent un festival tremplin pour les artistes de musiques actuelles. Cette année, 3000 candidatures ont été examinées par 350 professionnels de la musique. 136 artistes ou groupes ont été retenus, répartis sur 28 antennes territoriales. En plus d’une visibilité donnée à des jeunes projets, les lauréat·e·s des différents prix se verront programmé·e·s à plusieurs festivals, dont le fameux Printemps de Bourges, qui se tient cette année du 19 au 24 avril. Les concerts d’audition ont lieu entre le 6 janvier et le 5 février 2022. À Nantes, rendez-vous le 26 janvier à 20 h au Stéréolux. Au programme : Coline Rio, Nerlov, Scuffles, Shadéblauck, Susanoô, Zaho de Sagazan.

Site Internet

Jean Gueguen
Jean Gueguenhttps://www.unidivers.fr
J'aime ma littérature télévisée, ma musique électronique, et ma culture festive !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici