Quand on m’a dit : « Tu pars t’occuper de paradoxe temporel suisse », je m’imaginais au CERN avec des chercheurs pour parler de relativité. Et non, c’est Slow Watches une simple montre qui m’a amenée à relativiser…

 

Pour ceux qui ont encore des montres avec des aiguilles, le temps semble défiler à la vitesse d’une trotteuse. Le paradoxe est toujours le même : quand on est impatient, le temps s’écoule trop lentement, quand on se divertit, il passe rapidement, et quand on redoute quelque chose, il arrive trop vite. Tenez, pour moi c’est la date butoir pour rendre cet article qui m’angoisse. Mais grâce à la marque Slow Watches, j’ai appris à relativiser. Nos amis suisses (euh ça reste à voir, ça, ils ne nous sponsorisent pas et ne nous envoient aucune montre) sont partis du principe que voir une aiguille tourner trop vite est angoissant. Il fallait donc la faire tourner lentement.

Et comme ils trouvaient aussi que plusieurs aiguilles, c’est trop, ils n’en ont gardé qu’une. Cette aiguille sert pour les heures et les minutes. Les secondes, on les laissera à ces Usain Bolt de bureau qui courent sans cesse. Et pour ralentir une aiguille, il faut rallonger le chemin parcouru, soit 24 h au lieu de 12. Je leur suggérai bien de mettre la semaine complète avec une dérogation pour le week-end, mais là, ils ne sont pas d’accord sur le jour auquel commence la semaine avec le marché anglo-saxon.Voilà donc une montre à une aiguille qu’on ne voit presque plus bouger et qui pourtant rend le service demandé avec ses graduations : donner l’heure.

Elle ne se connecte pas à un smartphone, ne plonge pas à 60m, ne fait pas le café et a une batterie qui dure plus de 8h ou 1 semaine. Deux choix de design et de multiples bracelets composent un choix pour madame et monsieur que je trouve personnellement un peu trop sobre. Mais pour l’esthète qui porte cette montre, seul le temps compte, ou plutôt ne compte plus. Car si après cet article, j’ai conservé une montre, ce n’est pas une Slow Watches, mais un petit truc à quelques euros qui s’est arrêté de fonctionner il y a une semaine. J’ai une montre, je ne suis plus à l’heure et c’est peut-être ça le vrai secret du temps : le prendre.

slowwatchesSlow Watches, disponibles sur le site du même nom pour quelques centaines d’euros et fabriquées par la marmotte qui met le chocolat dans le papier d’alu

. Montres Slow Watches

Montre Slow Watches ou… l’éloge de la lenteur was last modified: septembre 14th, 2015 by Marie Darré

Un commentaire

  1. Plus une montre est précise et moins elle est souvent à l’heure. Par exemple une montre qui avance ou retarde de 1 seconde par jour ne sera à l’heure que tout les 43 200 jours. Par contre une montre qui est arrêtée sera à l’heure deux fois par jour.

Laisser une réponse

SVP rédigez votre commentaire
Merci d'inscrire votre nom