MOBILISATION NATIONALE POUR SAUVER L’AQUARIUS ET LE SAUVETAGE EN MER

Un appel à mobilisation citoyenne pour « sauver l’Aquarius et le sauvetage en mer » le samedi 6 octobre à 14h30.

> Paris : Place de la République
> Marseille : Vieux-Port – Place Gabriel Péri
> Nantes : Square Jean-Baptiste Daviais
> Montpellier : Place de la Comédie
> Brest : Place de la Liberté
> Bordeaux : Place Pey Berland
> Quimper : Place Terre aux Ducs
> Morlaix : Place des Otages
> Concarneau : Place du 8 mai 1945
> Lyon : Place de la République
> Toulouse : Place Saint-Pierre
> Grenoble : Esplanade Alain Le Rey
> Saint Etienne : Place Jean-Jaurès
> Rennes : Place de la République
> Mouans-Sartoux : Cinéma La Strada

Mais aussi des rassemblements organisés par d’autres associations ou collectifs : > Amiens : Place de la Maison de la Culture à 14h30
> Biarritz : Devant la grande plage à 14h30
> Lille : Place de la République à 14h30
> Saint-Nazaire : à venir à 16h
> Mende : Marches de la cathédrale, Place Urbain V. à 10h30
> Nyons : Place de la Libération à 14h30

> Nîmes : à venir à 14h30
> Vignan (30) : à venir à 10h30
> Auxerre : Place de l’Hôtel de Ville à 15h
> Orléans : Place du Martroi à 14h30
> Ajaccio : devant la Préfecture à 18h

Contexte de cet appel : attaques sur l’Aquarius et le sauvetage en mer
– Criminalisation des ONG de sauvetage depuis l’été 2017 : saisie du navire allemand Jugend Rettet en Italie, poursuites sur des ONG ; en 2018 : saisie du navire Lifeline et de SeaWatch 3 à Malte, poursuites contre ProActiva en Italie…
– SOS MED : fermeture des ports italiens à l’Aquarius depuis le 10 juin 2018, attaques sur le pavillon en août par Gibraltar puis en septembre par Panama. L’Aquarius risque de se voir radier du registre du pavillon de Panama lorsqu’il sera à quai (tant qu’il est en mer, il bat toujours pavillon panaméen).
– Aspects politiques de ces attaques ont été confirmés par les autorités de Panama qui ont évoqué par écrit les pressions émanant des autorités italiennes.
– SOS MED est un mouvement citoyen, appelle les États européens à prendre leurs responsabilités d’États
– Notre légitimité = en appeler aux citoyens qui ont créé SOS MED pour sauver l’Aquarius et le sauvetage en mer.

L’appel à mobilisation : une pétition et un appel à manifester
– L’Aquarius était le seul navire de sauvetage qui restait présent en Méditerranée, il faut qu’il reparte exercer sa mission le plus vite possible. Des milliers de vies sont en jeu.
– L’appel à mobilisation de SOS MED passe par une pétition européenne et un appel au
rassemblement citoyen, ce samedi 6 octobre dans toute la France et en Europe. Les messages en sont simples : « Sauvons l’Aquarius et le sauvetage en mer ».

LA PÉTITION
– Vendredi dernier, SOS MÉDITERRANÉE a lancé une pétition « Sauvons l’Aquarius et le sauvetage en mer », qui a déjà recueilli plus de 100.000 signatures. Cette pétition est la preuve que beaucoup de citoyens se retrouvent derrière le message simple de SOS MED : « on ne peut pas laisser une personne se noyer sans lui tendre la main. Le devoir d’assistance est un impératif légal et moral ».
À travers cette pétition, nous demandons aux États européens :
1. De prendre toutes les mesures pour permettre à l’Aquarius de reprendre sa mission de sauvetage le plus rapidement possible ; notamment en permettant à l’Aquarius de retrouver un pavillon, en faisant pression sur Panama, en offrant un pavillon européen ou en faisant en sorte qu’il puisse obtenir le pavillon d’un autre pays

2. De faire respecter le devoir d’assistance aux personnes en détresse en mer; notamment en dénonçant les manœuvres visant à criminaliser les sauveteurs et travailleurs humanitaires, et en faisant stopper ces pratiques
3. D’assumer leurs responsabilités étatiques en établissant un véritable modèle de sauvetage en Méditerranée. Pour sauver des vies, il faut mettre en place une flotte de sauvetage adéquate et suffisante pour faire face aux besoins, mais il faut aussi établir un mécanisme européen prévisible et pérenne, pour le débarquement des rescapés dans un port sûr.

L’APPEL A MANIFESTER
– SOS MÉDITERRANÉE appelle à des rassemblements citoyens Samedi 6 octobre en
Europe et dans toute la France pour porter ces messages.
Nous invitons les citoyens, où qu’ils soient, à former une vague citoyenne orange, aux couleurs des gilets, des bouées de sauvetage et de l’Aquarius, afin de soutenir les valeurs d’humanité portées par SOS MÉDITERRANÉE et MSF.
– QUI ?
Absolument tout le monde ! Nous appelons tous les citoyens, marins, humanitaires, secouristes, artistes, intellectuels, associations, entreprises, mouvements religieux, syndicats et les collectivités publiques à rejoindre les rassemblements pacifiques et apolitiques qui sont organisés à l’initiative de SOS MÉDITERRANÉE ou d’autres organisations, dans plus de 20 villes en France – le détail dans vos dossiers de presse.
– QUELS SONT LES MESSAGES ?
SOS MED appelle les citoyens à nous rejoindre autour des messages portés dans la pétition : sauvons l’Aquarius ! sauvons le sauvetage en mer ! sauvons l’obligation d’assistance !
– Nous sommes très attachés à l’indépendance de notre mouvement et à notre caractère apolitique. Pour préserver cette indépendance, nous appelons à défiler sans bannières, avec comme seuls mots d’ordre les messages de la pétition, et comme seul signe distinctif un vêtement orange, symbole de l’action de sauvetage et de l’Aquarius.
– Notre mission, c’est le sauvetage, la protection des rescapés, le témoignage, pas la politique politicienne. Nous portons un message universel, autour des valeurs d’humanité et de solidarité, du respect de la vie, de la dignité humaine, des droits humains, du droit maritime international. Nous nous dissocions par avance de toute tentative de récupération politique de notre mouvement, quelle qu’elle soit. La priorité de SOS MED a toujours été, et doit rester, de répondre à cette tragédie humanitaire sans précédent en Méditerranée.
– OU ?
SOS MÉDITERRANÉE organise des rassemblements citoyens ou des défilés dans plusieurs villes d’Europe en Allemagne (Berlin), Italie (Palerme), Belgique (Bruxelles) et dans plus de 25 villes de France : Paris, Marseille, Lyon, Nantes, Montpellier, Toulouse, Brest, Bordeaux, Grenoble, Saint-Étienne, Quimper, Concarneau, Mouans-Sartoux…D’autres associations et collectifs organisent également des rassemblements en soutien à notre message, dans des villes où nous n’avons pas de représentation, comme par exemple Lille, Amiens, Orléans, Ajaccio, Saint Nazaire…

Point de situation sur les opérations depuis lundi 24 sept
Lundi 24/09 :
Appel de SOS MED/MSF à la France pour débarquer à Marseille avec les 58 rescapés à titre exceptionnel, suite aux réponses négatives de l’Italie et de Malte pour offrir un port sûr aux rescapés.
Mardi 25/09 : annonce du 1er ministre maltais qu’un accord européen a été trouvé (suite à une initiative franco-maltaise) pour que les 58 rescapés débarquent à Malte – 4 pays se coordonnant pour leur répartition par la suite (France, Allemagne, Espagne, Portugal). SOS MED et MSF accueillent très favorablement cette solution qui est la meilleure pour les rescapés (respecte la notion de port le plus proche, solution coordonnée à l’échelle européenne).
Suite à de très mauvaises conditions météo en Méditerranée, le transbordement vers un navire maltais, dans les eaux internationales n’a pu être effectué que le dimanche 30 septembre.
Dimanche 30 sept : une fois les 58 rescapés transférés, l’Aquarius a repris sa navigation vers Marseille, où il est attendu jeudi dans la matinée pour trouver une solution à la question du pavillon.

Le pavillon :
SOS MÉDITERRANÉE (qui affrète l’Aquarius) a fait appel à l’ensemble des pays
européens le 24 sept dernier pour
1) faire pression sur Panama afin qu’il revienne sur son intention de radier l’Aquarius de son registre
ou 2) lui permettre d’obtenir un pavillon d’un pays européen ou de tout autre pays du monde.
SOS MÉDITERRANÉE examine plusieurs pistes en lien avec l’armateur qui seul, pourra décider d’une nouvelle immatriculation. Une décision qui se fera au regard de nombreux critères, techniques, économiques, politiques.

Différents mouvements portés par des citoyens européens ont initié des demandes d’immatriculation auprès des pavillons suisse, portugais, luxembourgeois… Toutes ces possibilités si elles aboutissent seront examinées.

aquarius

Laisser une réponse

SVP rédigez votre commentaire
Merci d'inscrire votre nom