C’est pour fêter son quart de siècle que le vénérable Institut du monde arabe a consacré son exposition majeure de l’année au chef-d’œuvre de la littérature arabe : Les Mille et Une Nuits.

Pas moins de 350 copies différentes sont présentées lors de cette exposition, dont certaines exceptionnelles. Il faut dire que la sélection a rencontré le soutien de 62 musées et collections particulières qui ont prêté leurs exemplaires.

La mise en scène de l’exposition se fait sensorielle. Elle conte avec merveille cet objet littéraire. C’est ainsi un univers oral qui se narre au long du parcours, le visiteur connait l’agréable sensation d’entendre des voix invisibles… Visibles aussi, car une salle est dédiée à raconter les Mille et Une Nuits en français et en arabe.

Dans la première partie de cette déambulation merveilleuse, c’est l’histoire de ce texte, qui date de la fin du IXe siècle, qui est explorée. Dans une deuxième, un traitement thématique examine les différents genres narratifs des Mille et Une Nuits.

Une-Mille-et-une-nuits-IMA-Paris-Select

La troisième se poursuit à l’étage où la dimension géographique est déployée. Naviguant entre rêverie et réalité, le visiteur y découvre l’influence arabo-musulmane dans la constitution du texte et l’influence européenne sur la partie graphique. Une liste d’adaptation cinématographique, de ballets produits et pièces de théâtre tournant autour des Mille et Une Nuits suffit à montrer son attrait tout autour du monde.

Cette réussite scénographique de Massimo Quendolo est au service d’une exposition envoutante qui vous transporte dans un ailleurs bruissant de plaisir.

Les Mille et Une nuits, Institut du Monde Arabe, Paris, du 27 novembre 2012 au 28 avril 2013

 

 

Avant Première, Institut du monde arabe : Les mille et une nuits | Arts vivants, identité européenne - Living Arts, european Identity | Scoop.it

Laisser une réponse

SVP rédigez votre commentaire
Merci d'inscrire votre nom