Michel Gondry, le génial réalisateur français, vient de signer un énième clip culte. Celui-ci fait la promotion de la webradio américaine Pandora. Et dans cette boîte d’une minute environ, Gondry redonne vie à des albums mythiques comme le Nevermind de Nirvana ou le Morrison Hotel de The Doors. Saurez-vous tous les reconnaître ?

MICHEL GONDRY PANDORA

Michel Gondry a débuté sa carrière par la musique puis le vidéo-clip. Rapidement, son travail intéresse de nombreux musiciens en dehors de France. On lui doit notamment des clips de Björk, Beck, The Rolling Stones, The White Stripes, The Chemical Brothers. Parmi ses oeuvres, importantes dans l’univers du vidéo-clip, Around the World de Daft Punk restera sans doute la plus mémorable. Fluides, techniques, pétris de références, les clips de Gondry ont parfois donné leur marque de fabrique à certains tubes. Dans ses longs métrages, comme Eternal Sunshine of the Spotless Mind ou Soyez sympas, rembobinez, l’esthétique comme le rythme sont du reste empruntés au format du vidéo-clip. Gondry a également tourné plusieurs publicités. Aujourd’hui, on le retrouve à la croisée entre pub et clip : il vient de réaliser Sounds like you la vidéo promotionnelle de la webradio américaine Pandora.

MICHEL GONDRY PANDORAPandora, indisponible en France (sauf contournement), a été créée en 2000. Son intérêt repose sur un système de recommandation musicale. L’utilisateur choisit son premier morceau : par la suite, Pandora propose une liste musicale. L’utilisateur peut également affiner ses recherches par un système de notes. De la même manière, Gondry passe, dans son clip, non pas d’une musique à l’autre, mais d’un clip à l’autre.

Le son ? Blue Monday du groupe New Order. On suit le parcours d’une coureuse dans un marathon un peu spécial : elle évolue au beau milieu de pochettes d’albums mythiques, 15 au total. Michel Gondry a d’ailleurs témoigné : « J’ai été invité par Pandora à créer un voyage à travers les albums de musique les plus emblématiques du passé et du présent. La musique est une expérience immersive et émotionnelle. Chaque couverture d’album représente un monde de souvenirs et de sentiments que vous avez vécu tout en écoutant la musique ».

MICHEL GONDRY PANDORACoulisses du décor, fluidité des transitions, débordement de la pochette, Gondry met en scène la troisième dimension de nos disques favoris. Tout commence au Morrison Hotel. Clin d’oeil à la musique de New Order, la cinquième piste de cet album s’appelle Blue Sunday. Le but du clip reste avant tout de créer des correspondances entre les morceaux, comme dans le système de Pandora.

Ainsi, la protagoniste transite par les toilettes de Beggars Banquet des Stones, le cimetière de Metallica ou encore la forêt de The Cure. On la voit marcher sur les casques rouges du groupe Devo ou plonger derrière le bébé de Nevermind. Au-delà de la publicité, intelligente dans son propos, on ne peut que saluer Gondry pour sa performance technique et son invitation sensible à la nostalgie musicale.

Laisser une réponse

SVP rédigez votre commentaire
Merci d'inscrire votre nom