Toute ma vie, la beauté m’a ensorcelé… elle m’a ému, parfois profondément troublé. En art une œuvre est réussie quand elle est juste, en accord avec la beauté intérieure de l’artiste.  (Michael Lonsdale)

Le jeudi 10 janvier, l’acteur Michael Lonsdale devait éclairer de sa présence le gris janvier rennais en présentant au public son ouvrage En Chemin avec la beauté (*). Malheureusement, un accident de la circulation l’en a empêché. Il reste que s’il n’a pas pu venir à nous, nous pouvons néanmoins cheminer avec lui grâce au beau livre dans lequel il présente quelque soixante œuvres picturales « des trésors qui m’ont accompagné durant ma vie et qui continuent à illuminer mes jours » (p.13).

Loin d’être le catalogue d’une exposition aussi imaginaire et personnelle, ce livre est plutôt un agréable et libre chemin de traverse au fil duquel l’acteur nous désigne avec délicatesse quelques étapes, grandes ou petites de sa vie à travers des souvenirs sensibles, des sensations. Avec cette promenade, Michael Lonsdale fait aussi œuvre didactique en nous ramenant à la source étymologique de l’esthétique qui vient du grec sensation. Sans jamais vouloir imposer une beauté normative, en partageant ses sensations devant ces germes de beauté Michael Lonsdale évité le piège de l’explication et de la confrontation. Les œuvres présentées peuvent alors, librement, prendre un autre sens, proposer un autre angle. Fort variées ce qui les relie c’est une histoire personnelle et la voix de celui qui sait humblement, en passeur, sans pontifier, non les présenter, mais les offrir.

Ce livre est un regard, sans regard, quelle beauté pourrait bien naître ? Collection sensible, personnelle autant que collective, car nombre de ces œuvres sont connues du plus grand nombre. Néanmoins, ces éclats de beauté, placés comme des jalons sur le sillon tracé par une vie de création nous parlent d’une autre voix et interrogent notre regard d’une autre manière, car nous les regardons à deux. Les textes de Michael Lonsdale en regard de chaque illustration nous placent dans sa proximité, et c’est comme si nous regardions à deux.

On le sait, il le dit, Michael Lonsdale à la foi. En le suivant pas à pas dans cette évocation de son regard intérieur sur le monde, le lecteur perçoit que ce qui pétrit l’humanité humble et touchante de ce passeur d’émotion est, avant tout, la certitude cordiale d’une collaboration intime et secrète, d’une impalpable synergie divino-humaine, d’une mystérieuse relation présente au cœur de l’Histoire et de chaque histoire. Relation que les beautés révèlent sans emphase, sans affirmations péremptoires. Michael Lonsdale parsème cette déambulation artistique de quelques portraits de personnes chères à son cœur (Marguerite Duras, Samuel Becket, Maurice Zundel). C’est par cela, et par le ton de son auteur, que ce livre redonne un peu de sens à ce terme si galvaudé « d’humanisme » que tant artistes, par leurs éclats et leurs germes de beauté, ont contribué à forger.

Nous souhaitons à Michael Lonsdale un prompt rétablissement et de le rencontrer durant une belle soirée d’échange et de rencontre sous le ciel rennais…

Michael Lonsdale, En Chemin avec la beauté, Philippe Rey éditions, 2012, 144 pages, 60 illustrations en couleurs, 29,50 euros.

* Rencontre initialement prévue à l’espace Ouest-France en collaboration avec notre partenaire la Librairie Le Failler

La culture est une guerre contre le nivellement universel que représente la mort (P. Florensky) Journaliste, essayiste, musicien, a entre autres collaboré avec Alan Stivell à l’ouvrage « Sur la route des plus belles légendes celtes » (Arthaud, 2013)
thierry.jolif [@] unidivers .fr

2 Commentaires

Laisser une réponse

SVP rédigez votre commentaire
Merci d'inscrire votre nom