Le titre de « MÉCÈNE DE BRETAGNE » remis à l’auteur allemand Jörg Bong alias Jean-Luc Bannalec. Quand le polar fait voyager « pour de vrai »…

 

La Région Bretagne rend hommage, à travers le titre de « Mécène de Bretagne » , aux hommes et aux femmes qui contribuent au rayonnement culturel, touristique et économique de la Bretagne dans le monde [NDLR : le titre d’« Ambassadeur de la Bretagne » n’aurait-il pas été plus pertinent que Mécène de Bretagne ?]. Le 22 août, Anne Gallo, Vice-présidente de la Région en charge du tourisme, remettra ce titre à l’auteur allemand Jörg Bong alias Jean-Luc Bannalec qui, à travers ses polars, fait voyager les Allemands et valorise la destination Bretagne.

Mécène de BretagneJörg Bong (né en 1966 à Bonn-Bad Godesberg) est un éditeur allemand, traducteur, critique littéraire, écrivain et désormais Mécène de Bretagne. Depuis 2008, il est directeur de la maison d’édition S. Fischer Verlag. Sous le pseudonyme Jean-Luc Bannalec, il écrit une série de romans policiers publiée à partir de 2012 qui narre les enquêtes du commissaire Dupin en Bretagne. Cette dernière rencontre un vif succès en Allemagne et elle à l’étranger et est transposée à la télévision par la chaîne publique allemande ARD.

Jean-Luc Bannalec mécène bretagne
Mort à Point-Aven par Jean-Luc Bannalec

En mars 2012, il publie Bretonische Verhältnisse – Ein Fall für Kommissar Dupin (Microcosme breton — Un cas pour le commissaire Dupin) qui rentre dans la liste des best-sellers du magazine Der Spiegel. Le livre qui relate les aventures du commissaire Dupin en Bretagne est véritable succès en Allemagne, vendu à plus de 1 000 000 exemplaires. Un téléfilm allemand tiré du roman est tourné au mois de septembre 2013 entre Concarneau et Pont-Aven. Ce roman traduit en français sous le titre Un été à Pont-Aven sort en France en avril 20144. Son deuxième roman, Bretonische Brandung: Kommissar Dupin zweiter Fall (Étrange printemps aux Glénan), sort en Allemagne en 2013 et se vend à plus de 350 000 unités. La troisième enquête du commissaire Dupin, Bretonisches Gold : Kommissar Dupins dritter Fall (Les Marais sanglants de Guérande) sort en Allemagne le 15 mai 2014. Devant le succès du premier téléfilm la première chaîne publique allemande ARD produit de nouveaux épisodes tournés dans le Finistère qui sont suivis en moyenne par 4.5 millions de téléspectateurs. Le succès de la série attire les touristes étrangers en particulier allemands sur les lieux des intrigues et de tournages comme à Concarneau. Des tours opérateurs allemands organisent même des circuits sur les traces du commissaire Dupin.

Devenus de véritables best-seller, les 5 tomes de ses polars et l’adaptation de 3 d’entre eux en films se sont transformés en véritables vecteurs de promotion de la Bretagne auprès des Allemands. Par exemple, en 2015, l’office du tourisme de Concarneau — site d’enquête récurrent du commissaire — a noté un accroissement de 70 % de fréquentation de la clientèle allemande.

Mécène de BretagneLe personnage et ses aventures sont devenus un formidable produit d’appel pour le tourisme en Bretagne. Une opportunité qu’a su saisir le Comité régional du tourisme qui travaille en lien avec l’auteur pour, par exemple, lui faire découvrir de nouveaux sites et étayer ses romans. Le site internet Bretagne Reisen comprend désormais une rubrique « sur les traces du commissaire Dupin » et, parallèlement, fait la promotion des romans de Jean-Luc Banalec, nouveau Mécène de Bretagne. Des tours operators se sont même emparés du personnage pour proposer des circuits et encore bien d’autres projets sont en cours. Jean-Luc Bannalec est bel et bien devenu un vrai mécène pour la Bretagne…

Remise du titre de Mécène de Bretagne à Jean Luc Bannalec par Anne GALLO, Vice-présidente du Conseil régional en charge du tourisme, du patrimoine et des voies navigables, lundi 22 août 2016 à 14 h au Conseil régional – 283 avenue du Général Patton — à Rennes en présence de Henri Alain LE FEVRE, Consul Honoraire d’Allemagne à Brest.

Jean-Luc Bannalec est Mécène de Bretagne was last modified: août 17th, 2016 by Rennes

Laisser un commentaire