Notre partenaire, le Festival de théâtre étudiant Entrez dans l’Arène se déroule du 11 au 23 mars 2013  (voir la programmation). Présentation jour après jour, pièce après pièce, émotion après émotion…

Un mariage en Bavière, ou (comme il fut renommé par la troupe) Fantasio par le collectif Pillicock. Mardi 12 mars 18h

 

Arène-Théâtre, RennesUn Fantasio très propre. Belle scénographie, simple et colorée. Beau jeu propre. Beaux passages musicaux punchy. Belle mise en scène réfléchie et claire. Beau texte, c’est du Alfred de Musset tout de même. Belle pièce très propre, presque trop propre qui laisse le public dans la perplexité. À part quelques rires isolés, les spectateurs de la salle Jarry restent assez froids. Peu de rires, peu d’applaudissements et un silence un peu gêné à la fin du spectacle, peut-être dû également à l’absence de fin nette du texte. Dommage. Pourtant la pièce est drôle, bien faite. Je ne peux rien reprocher. C’est un très beau travail de la part du collectif Pillicock et une belle première mise en scène d’Erwann Mozet. Il a su trouver dans le texte des enjeux qui lui correspondent autour de la question de « l’impact du choix dans notre vie »*. Il a su mettre en avant le personnage de Fantasio, « un mec qui n’en peut plus de son rôle et qui décide de s’affirmer »*.

Cependant, lui-même l’a remarqué, surtout par rapport à leur première représentation au festival K-Barré, « on n’a pas accroché le public comme la première fois, ça a mis plus de temps à s’envoler »*. Le public d’ Entrez dans l’Arène serait-il plus coincé ? Ou une deuxième un peu en dessous d’une première époustouflante ? Ou une jauge et un espace différents, à apprivoiser ?

Arène-Théâtre, RennesPour ma part, j’ai ri, j’ai apprécié la technique de jeu des comédiens, dignes ressortissants du Conservatoire de Rennes, le fou m’a amusé, la princesse attendrie, j’ai applaudi le travail. C’était très bien. Voilà. Mais je ne pourrais rien en dire de plus. Il manquait ce petit quelque chose qui fait qu’un spectacle vous touche. J’en garderai donc un souvenir heureux mais non marquant. Je conseille cependant à tous de suivre la progression du collectif Pillicock. C’est une association de théâtre prometteuse, tout juste née en novembre, qui a déjà deux beaux projets à son actif : Fantasio et Propriété privée (jouée également durant le festival K-Barré).

Pour tous ceux qui n’auraient pas encore eu l’occasion d’assister à Fantasio, ou tous ceux qui désireraient voir son évolution, tenez-vous au courant ! La prochaine représentation a lieu le 17 mai.

Article : Délia Georges / Photos : Cheryne Amal

 

Laisser une réponse

SVP rédigez votre commentaire
Merci d'inscrire votre nom