Marc Levy est l’auteur francophone le plus vendu au monde a le talent de construire des histoires autour de personnages attachants qui s’inscrivent dans la mémoire collective. C’était le cas en 2000 avec Lauren et Arthur, héros de son premier roman : Et si c’était vrai…, ou encore plus récemment avec Raymond et Claude, protagonistes des Enfants de la liberté, une épopée inspirée de faits réels dernièrement adaptée en bande dessinée par Alain Grand.

Marc Levy

L’action se déroule à Toulouse, dans la tourmente de la Seconde Guerre mondiale. Claude et son frère Raymond, deux adolescents dont l’inconscience n’a d’égal qu’un formidable courage, s’engagent dans la Résistance. L’un et l’autre sont respectivement l’oncle et le père de Marc Levy. Malgré un sujet usé jusqu’à la corde, l’adaptation d’Alain Grand tient le lecteur en haleine de la première à la dernière page. Le dessinateur calque le suspens oscillatoire du roman grâce à diverses ambiances antagonistes. Il  joue sur des variations de couleurs déstabilisantes avant d’en comprendre les codes. On est admiratif d’un scénario astucieusement reconstruit en mesure d’une trame difficile. Au reste, si les textes reprennent parfois quelques passages originaux, au moins nous épargnent-ils certaines envolées peu convaincantes.

"Les enfants de la liberté" - Planche n° 1

Le talent d’Alain Grand gomme les faiblesses littéraires de Marc Levy. On notera ici ou là quelques libertés prises avec l’histoire, mais elles ne désavantagent pas les uns (je rappelle qu’il s’agit de faits réels) au détriment des autres, et tout le  monde sort grandi de cette adaptation à travers le portrait d’une Résistance moins caricaturale que d’ordinaire. L’album donne envie de lire le roman, cela suffit à reconnaître que le pari est gagné. Une bande dessinée pour tout âge ainsi résumée page 93 : « C’est l’histoire d’un curé qui sacrifie ses tickets de rationnement, se prive pour sauver un arabe, d’un arabe qui sauve un juif en lui donnant une raison d’espérer, d’un juif qui tient l’arabe entre ses bras tandis qu’il va mourir. C’est l’histoire du monde des hommes avec des moments de merveilles insoupçonnées. »

#     #     #

"Les enfants de la liberté" - Editions Casterman

Les enfants de la liberté de Marc Levy
Roman adapté en BD par Alain Grand (scénario & dessins)
162 pages couleurs + documentation (fac-similés, reproductions)
Format : 19 x 26,8 cartonné – 20 €
Editions Casterman

*
Le best-seller de Marc Levy Les enfants de la liberté en bande dessinée

Laisser une réponse

SVP rédigez votre commentaire
Merci d'inscrire votre nom