Comme chaque année, nous recevons des demandes de groupes et artistes pour parler de sorties musicales. Difficile de faire le tri, de trouver le temps… sauf quand on tombe sur une perle… comme ce Magic Eight Ball.

Ici, c’est le leader de ce jeune groupe anglais, Baz Francis qui nous a contactés pour nous faire découvrir le fruit de son travail avec  Robbie J. Holland à la basse et Ryan Peacher à la batterie. Aussitôt enclenché le CD sur la platine, la magie opère.

magic eight ballUne fascination qui tient dans un savant mélange d’influences, dont celle du groupe US Enuff Z’Nuff (son leader Donnie Vie participe à un titre), lui-même influencé par Cheap Trick et les Beatles. Le morceau débutant l’album rappelle Queen ou les Beatles dans un mélange de power pop et de glam. Un accent glam bien marqué qui s’accompagne d’une qualité mélodique comme il devient rare d’en trouver. Le chanteur Baz Francis compense un timbre moins marqué que ses glorieux ainés par une remarquable maîtrise technique. Et défilent les titres qui rappellent les Manic Street Preachers, Electric Light Orchestra, Roger Manning Jr, etc. À se demander de quelle planète provient ce groupe !

Les morceaux sont globalement mid-tempo. Les mélodies sont accrocheuses, les harmonies, l’orchestration, les voix, bref le travail de Baz Francis (également à la production) est colossal et maîtrisé de bout en bout. Les fans de Enuff Z’Nuff vont tomber par terre, surtout pour ceux qui aiment le groupe pour ses morceaux les plus cools. Arrêtons-nous sur « Monkey bars » qui est une ballade, que dire… magnifique, une mélodie délicieuse  susceptible de donner le sourire à tout le monde !

Magic Eight Ball délivre un album d’une grande sensibilité musicale, une ode à la mélodie ! Et s’il n’est pas si facile de définir une étiquette entre glam, pop, power pop, les personnes aimant les univers de Queen, Jellyfish, Manic Street Preachers, Roger Manning et bien sur Enuff Z’Nuff tomberont sous le charme de cet album ! Une sorte de synthèse magique entre plusieurs genres qui rend le tout inclassable, donc indispensable pour commencer l’année musicale de la meilleure manière. À moins que Baz Francis et ses amis ne décident de repartir sur leur planète, on attend avec impatience un deuxième album de Magic Eight Ball, tant celui-ci passe à la vitesse de la lumière. Somptueux !

Vous pouvez commander l’album via le facebook du groupe ou celui de Baz Francis. L’album vous coutera dans les 10€ port compris !

Didier Ackermann et Jacques Leforestier

Un commentaire

Laisser une réponse

SVP rédigez votre commentaire
Merci d'inscrire votre nom