MADY & CO, LE SYSTÈME ALIMENTAIRE ALTERNATIF EN PLEINE ÉCLOSION

Témoin des difficultés rencontrées par les entrepreneurs dans l’alimentaire, Hélène Bourguignon a fondé Mady & Co. Diminutif de Maison d’Alimentation Durable Interprofessionnelle et Intergénérationnelle, ce réseau coopératif multi-acteurs se veut à la fois être un laboratoire et un tremplin pour les porteurs de projets alimentaires qui souhaitent s’approvisionner localement, ainsi qu’un espace d’échanges et d’éducation pour les consommateurs et les professionnels. La première Mady devrait voir le jour d’ici quelques semaines à Lorient, dans le quartier populaire de Kervenanec.

« Consommer local et mieux », « limiter les intermédiaires », « promouvoir une agriculture et une gestion des ressources plus durables »… On aura beau insister sur l’importance d’œuvrer à un modèle alimentaire plus écologique et solidaire, force est de constater que la transition s’avère laborieuse. Ce ne sont pourtant pas les volontaires qui manquent : nombreux sont les professionnels et non-professionnels qui, chaque année, tentent de se lancer dans les métiers de bouche en privilégiant le circuit court, mais rare sont ceux qui y parviennent.

Ancienne conseillère en création d’entreprise, Hélène Bourguignon a été amenée à côtoyer certains de ces entrepreneurs qui osent une insertion ou une réinsertion dans l’alimentaire. Selon elle le manque de visibilité de l’offre locale, le poids des investissements de départ, la difficulté à mobiliser des prêts bancaires ou encore la méconnaissance des enjeux de développement durable sont autant d’obstacles auxquels se heurtent les porteurs de projets qui semblent surtout souffrir d’une absence de système logistique de proximité.

Hélène Bourguignon Mady & Co Lorient
Hélène Bourguignon, fondatrice de Mady & Co.

Pour Hélène, la nécessité d’organiser une nouvelle logistique, plus locale, écologique et économique, à disposition des professionnels comme des consommateurs, sonna comme une évidence. Mettre en relation ces différents acteurs dans le cadre d’un commerce alimentaire local, solidaire et abordable est ainsi le point de départ de Mady & Co.

« Il faut mettre en place des espaces communs où les entrepreneurs puissent se lancer en toute sécurité et qui permettent en même temps de relocaliser l’alimentation des citoyens »

« MADY », c’est le petit nom des Maisons d’Alimentation Durables Interprofessionnelles et Intergénérationnelles, des espaces modulables qui permettront aux entrepreneurs de sécuriser leur insertion dans l’alimentaire. Une Mady s’articule autour de trois modules : la production, la transformation et la commercialisation de denrées alimentaires locales. Il s’agit d’un lieu d’expérimentation où les entrepreneurs pourront tester leurs activités tout en ayant accès à du matériel et des produits de qualité à moindre frais et où il leur sera possible de commercialiser leurs produits.

Mady & Co helene bourguignon
Plan fonctionnel d’une Mady.

En plus d’être un véritable petit laboratoire où les entrepreneurs pourront sécuriser leurs projets dans des lieux ouverts sur l’apprentissage et l’échange, Mady & Co entend aussi favoriser l’insertion sociale et professionnelle dans les métiers de l’agriculture et de l’alimentation grâce à une transmission « de pairs à pairs ». Des ateliers et formations seront ainsi mis en place par des organismes afin de former les professionnels et personnes en réinsertion aux exigences de l’alimentaire durable en circuit-court.

Cet espace n’est bien sûr pas réservé exclusivement aux entrepreneurs. Hélène Bourguignon insiste sur la participation des citoyens dans ce projet qui se veut autant « interprofessionnel » qu’ « intergénérationnel », en étant animé par les restaurateurs, traiteurs et agriculteurs ainsi que par les consommateurs, les collectivités et les associations. La Mady est donc un concept qui a vocation à se moduler en fonction de l’écosystème local : si une charte des valeurs régit son fonctionnement, chaque Mady est unique et autonome, car elle s’inscrit dans un tissu associatif et social particulier. Les habitants sont ainsi invités à s’emparer du projet à travers l’opération « Je construis ma Mady » durant laquelle une « MadyMobile » déambule dans le quartier afin de recueillir les propositions des citoyens-consommateurs.

Mady & Co système alimentaire

Sensible aux enjeux de l’alimentation, Hélène Bourguignon souhaite également que les visiteurs des Mady puissent bénéficier de formats d’éducation sur la transition alimentaire, agricole et écologique. Des ateliers, évènements et autres installations seront ainsi organisés pour informer les citoyens sur les bienfaits d’une alimentation locale et saine.

Mady & CO Kervenanec Lorient

Après un projet pilote mené à Hennebont, la première Mady ouvrira ses portes en avril/mai 2021 dans le quartier de Kervénanec à Lorient. Si le projet est toujours en cours de concrétisation, les habitants et la Maison pour Tous de ce quartier populaire semblent opter pour une Mady avec un food-truck mutualisé. Une application Mady & Co devrait également voir le jour très prochainement. Développée par une équipe d’étudiants bénévoles en partenariat avec des professionnels de l’informatique, celle-ci devrait se présenter comme un outil logistique à disposition des entrepreneurs et des consommateurs afin de les aiguiller dans leurs choix de production, de commercialisation et de consommation des produits locaux. On vous invite dès à présent à vous rendre sur la page Facebook de Mady & Co pour suivre l’avancée de cette belle aventure sociale et solidaire !

hello@madynco.fr
page Facebook Mady & Co

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici