Unidivers

Lucien Jerphagnon > Mort d’un voyageur des humanités

23 juillet 2017 04:52-23 juillet 2017 04:52

Lucien Jerphagnon est né en 1921 et mort le 16 septembre 2011. Docteur ès Lettres et Psychologie, professeur émérite des Universités, il fut un spécialiste atypique de la philosophie antique et médiévale,notamment de Saint Augustin et de la transition du polythéisme au christianisme dans l’Empire romain.

« Je ne me reconnais, en pensée, aucun maître en dehors de Dieu »
Lucien Jerphagnon (émission Le Grand Entretien, France-Inter, 17 décembre 2010)

Homme d’une vaste culture, au style direct, amusant et amusé – soit, donc, peu académique – Jerphagnon s’est consacré à l’histoire de la philosophie à saint Augustin et à la transition de l’Empire vers le christianisme. Sa pensée libre, critique et rigoureuse a contribué à une connaissance de ces trois aspects sous un angle peu amène à l’égard du christianisme – angle qui est le produit d’une époque de l’Université française. On notera toutefois un assouplissement de ce point de vue durant les dernières années comme en témoigne La tentation du christianisme, un ouvrage coécrit avec Luc Ferry. La doctrine du salut chrétien y est contextualisée différemment : la quête de la vie éternelle et l’expérience vivante de la présence divine ne sont plus automatiquement perçues comme en contradiction avec la quête d’une harmonie ici bas entre vie et ordre cosmique. C’est toute la question de savoir habiter son lieu, de trouver sa maison. Souhaitons à celui qui prenait chaque jour une collation avec Augustin d’Hippone, Julien dit l’Apostat et bien d’autres encore, de voir son esprit s’envoler des ruines de Timgad dans la lumière des Champs Élysées.

Retrouvez Lucien Jerphagnon sur son site :

Bibliographie :

 

23 juillet 2017 Lucien Jerphagnon > Mort d’un voyageur des humanités