sam 4 décembre 2021

SAPRISTI. UN SACRÉ CAFÉ-LIBRAIRIE SOLIDAIRE À BREST

Après dix-huit mois de gestation, le projet Sapristi a pris forme le vendredi 11 novembre ! Situé à l’entrée du quartier de Recouvrance, ce café-salon-de-thé-librairie solidaire fondé par Baptiste Davout entend faciliter l’accès à la culture tout en favorisant l’inclusion des personnes en situation de handicap. Une belle initiative qui fait d’autant plus plaisir en cette période où le besoin de recréer du lien social se fait pressant.

Passé le pont de Recouvrance, les Brestois désireux d’échanger leur bigaille contre quelques livres ou qui souhaitent savourer une boisson chaude dans le creux d’un roman trouveront désormais abri au Sapristi, un café-librairie aussi chaleureux que rafraîchissant. Ouvert depuis ce vendredi, le projet de tiers-lieux Sapristi avait commencé à émerger dans la tête de son fondateur il y a déjà un certain temps…

C’est en 2013 que Baptiste Davout décida à l’issue d’un stage dans une librairie de créer une association qui allie promotion de l’accessibilité à la culture, écologie et valorisation des personnes en situation de handicap. Une triple ambition que le jeune Normand, entretemps diplômé en marketing, commença à concrétiser il y a un an environ.

Sapristi Brest
Les étagères du Sapristi sont garnies d’ouvrages en tout genre : romans, bandes dessinées, livres d’histoire ou d’art…

Entre appels aux dons et aux bénévoles, recherches de financements et partenariats, l’année 2020 fut pour Baptiste bien chargée. Et fructueuse puisqu’il fut rejoint en route par une dizaine de bénévoles et vit les étagères du Sapristi se remplir rapidement. En plus des donateurs particuliers, des recycleries, commerces solidaires et autres professionnels qui désiraient se débarrasser de leurs stocks de livres, le Sapristi bénéficie également d’une convention de partenariat avec le réseau des médiathèques de Brest, ce qui va lui permettre d’être alimenté à flux constant en ouvrages de qualité lesquels feront le bonheur des lecteurs de Recouvrance. L’implantation du projet dans ce quartier populaire animé par un tissu associatif dense ouvre également la porte à d’autres collaborations. Aussi, le café du Sapristi, dont le service devrait commencer en février 2021, proposera des produits bio et locaux issus des commerces alentours.

Plus qu’un simple salon de thé habillé d’une bibliothèque, c’est avant tout un espace où s’entremêlent « des valeurs positives et bienveillantes » que souhaitait ouvrir Baptiste Davout. Le projet Sapristi entend ainsi articuler trois objectifs. Il y a d’abord un versant écologique, puisque la petite librairie, en collectant le trop-plein des médiathèques locales et les dons de professionnels et particuliers, offre une deuxième vie à ces inestimables objets culturels que sont les livres. Une logique écoresponsable que le Sapristi avait déjà commencé à établir en participant au Village Climat Déclic 2020 et en se rapprochant d’organismes zéro déchet et que Baptiste compte bien prolonger en organisant des ateliers et animations sur le thème de l’écologie.

librairie Sapristi Brest
Il faudra attendre encore quelques semaines avant que le comptoir du Sapristi commence son service

Tout le monde A des livres, mais personne ne sait vraiment quoi en faire

L’autre ambition du Sapristi est évidemment de promouvoir une plus grande accessibilité à la culture en proposant une collection d’ouvrages et autres objets culturels (CDs, DVDs, revues, vinyles…) à la fois riche et diversifiée à des prix très abordables. Les étiquettes dépassant rarement deux ou trois euros, quelques centimes tombés au fond d’une poche suffiront à acquérir un bel ouvrage qui aurait coûté bien plus cher dans une autre librairie. Une aubaine pour les habitants de ce quartier où règne une certaine précarité, mais aussi pour tous les Brestois qui pourront sortir du Sapristi avec une collection de livres pour une somme modique !

Au-delà de valeurs axées sur l’écoresponsabilité et l’accessibilité culturelle, c’est aussi et surtout une volonté de mettre en avant l’inclusion sociale qui porte le Sapristi. Pour Baptiste Davout, l’intérêt du projet est également de faire vivre et travailler ensemble des personnes handicapées et non handicapées dans un endroit qui soit épanouissant pour tous :

les personnes en situation de handicap sont souvent recalées à des rôles d’exécutants, avec peu de valorisation de leurs compétences professionnelles

Aussi atypique que convivial, le Sapristi se veut donc être avant tout un tiers-lieu de partage et de dialogue où tous et toutes sont invitées à renouer avec les valeurs d’échange et d’entraide. Un beau projet culturel donc, dont l’ouverture fait du bien en cette fin d’année morose placée sous le signe de l’isolement.

café Sapristi Brest
La bibliothèque enfant offre des livres à des prix on ne peut plus compétitifs

S’il faut attendre le mois de février avant de pouvoir y déguster une gourmandise ou un café, le Sapristi vous attend d’ores et déjà au 10, rue de la porte à Brest (juste après le pont de Recouvrance), du mardi au vendredi de 13h30 à 19h30, le samedi de 11h à 19h30 et le dimanche de 13h30 à 17h30. Si vous habitez à Brest et que vous souhaitez prendre part à l’aventure du Sapristi en devenant bénévole, ou bien faire don de livres, Unidivers vous invite à aller faire un tour sur la page Facebook et le site officiel du Sapristi où vous trouverez toutes les informations dont vous aurez besoin !

Sapristi
10 rue de la Porte 29200 Brest
baptistedavout@laposte.net
06 48 32 93 65

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisment -

Après dix-huit mois de gestation, le projet Sapristi a pris forme le vendredi 11 novembre ! Situé à l'entrée du quartier de Recouvrance, ce café-salon-de-thé-librairie solidaire fondé par Baptiste Davout entend faciliter l'accès à la culture tout en favorisant l'inclusion des personnes en situation de handicap. Une belle initiative qui fait d'autant plus plaisir en cette période où le besoin de recréer du lien social se fait pressant.

Passé le pont de Recouvrance, les Brestois désireux d'échanger leur bigaille contre quelques livres ou qui souhaitent savourer une boisson chaude dans le creux d'un roman trouveront désormais abri au Sapristi, un café-librairie aussi chaleureux que rafraîchissant. Ouvert depuis ce vendredi, le projet de tiers-lieux Sapristi avait commencé à émerger dans la tête de son fondateur il y a déjà un certain temps…

C'est en 2013 que Baptiste Davout décida à l'issue d'un stage dans une librairie de créer une association qui allie promotion de l'accessibilité à la culture, écologie et valorisation des personnes en situation de handicap. Une triple ambition que le jeune Normand, entretemps diplômé en marketing, commença à concrétiser il y a un an environ.

Sapristi Brest
Les étagères du Sapristi sont garnies d'ouvrages en tout genre : romans, bandes dessinées, livres d'histoire ou d'art...

Entre appels aux dons et aux bénévoles, recherches de financements et partenariats, l'année 2020 fut pour Baptiste bien chargée. Et fructueuse puisqu'il fut rejoint en route par une dizaine de bénévoles et vit les étagères du Sapristi se remplir rapidement. En plus des donateurs particuliers, des recycleries, commerces solidaires et autres professionnels qui désiraient se débarrasser de leurs stocks de livres, le Sapristi bénéficie également d'une convention de partenariat avec le réseau des médiathèques de Brest, ce qui va lui permettre d'être alimenté à flux constant en ouvrages de qualité lesquels feront le bonheur des lecteurs de Recouvrance. L'implantation du projet dans ce quartier populaire animé par un tissu associatif dense ouvre également la porte à d'autres collaborations. Aussi, le café du Sapristi, dont le service devrait commencer en février 2021, proposera des produits bio et locaux issus des commerces alentours.

Plus qu'un simple salon de thé habillé d'une bibliothèque, c'est avant tout un espace où s'entremêlent « des valeurs positives et bienveillantes » que souhaitait ouvrir Baptiste Davout. Le projet Sapristi entend ainsi articuler trois objectifs. Il y a d'abord un versant écologique, puisque la petite librairie, en collectant le trop-plein des médiathèques locales et les dons de professionnels et particuliers, offre une deuxième vie à ces inestimables objets culturels que sont les livres. Une logique écoresponsable que le Sapristi avait déjà commencé à établir en participant au Village Climat Déclic 2020 et en se rapprochant d'organismes zéro déchet et que Baptiste compte bien prolonger en organisant des ateliers et animations sur le thème de l'écologie.

librairie Sapristi Brest
Il faudra attendre encore quelques semaines avant que le comptoir du Sapristi commence son service

Tout le monde A des livres, mais personne ne sait vraiment quoi en faire

L'autre ambition du Sapristi est évidemment de promouvoir une plus grande accessibilité à la culture en proposant une collection d'ouvrages et autres objets culturels (CDs, DVDs, revues, vinyles…) à la fois riche et diversifiée à des prix très abordables. Les étiquettes dépassant rarement deux ou trois euros, quelques centimes tombés au fond d'une poche suffiront à acquérir un bel ouvrage qui aurait coûté bien plus cher dans une autre librairie. Une aubaine pour les habitants de ce quartier où règne une certaine précarité, mais aussi pour tous les Brestois qui pourront sortir du Sapristi avec une collection de livres pour une somme modique !

Au-delà de valeurs axées sur l'écoresponsabilité et l'accessibilité culturelle, c'est aussi et surtout une volonté de mettre en avant l'inclusion sociale qui porte le Sapristi. Pour Baptiste Davout, l'intérêt du projet est également de faire vivre et travailler ensemble des personnes handicapées et non handicapées dans un endroit qui soit épanouissant pour tous :

les personnes en situation de handicap sont souvent recalées à des rôles d'exécutants, avec peu de valorisation de leurs compétences professionnelles

Aussi atypique que convivial, le Sapristi se veut donc être avant tout un tiers-lieu de partage et de dialogue où tous et toutes sont invitées à renouer avec les valeurs d'échange et d'entraide. Un beau projet culturel donc, dont l'ouverture fait du bien en cette fin d'année morose placée sous le signe de l'isolement.

café Sapristi Brest
La bibliothèque enfant offre des livres à des prix on ne peut plus compétitifs

S'il faut attendre le mois de février avant de pouvoir y déguster une gourmandise ou un café, le Sapristi vous attend d'ores et déjà au 10, rue de la porte à Brest (juste après le pont de Recouvrance), du mardi au vendredi de 13h30 à 19h30, le samedi de 11h à 19h30 et le dimanche de 13h30 à 17h30. Si vous habitez à Brest et que vous souhaitez prendre part à l'aventure du Sapristi en devenant bénévole, ou bien faire don de livres, Unidivers vous invite à aller faire un tour sur la page Facebook et le site officiel du Sapristi où vous trouverez toutes les informations dont vous aurez besoin !

Sapristi
10 rue de la Porte 29200 Brest
baptistedavout@laposte.net
06 48 32 93 65