En Europe, 80 millions d’Européens vivant en dessous du seuil de pauvreté. Pourtant, le Programme européen d’aide aux plus démunis (PEAD) devrait être diminué de 400 M€ en 2012. Cette décision pose problème aux bénéficiaires de ces aides, notamment les Restos du Coeur de toute la Bretagne. Les Restos ont accueilli en France cette année environ 850 000 personnes chaque jour et servi 100 millions de repas. Durant les trois dernières années, 160 000 bénéficiaires supplémentaires sont venus chercher de l’aide aux Restos.

 Créé en 1986 par Jacques Delors et sous l’impulsion du mouvement associatif et de Coluche, le Programme européen d’aide aux plus démunis (PEAD) permet depuis 25 ans d’apporter une aide alimentaire à 13 millions d’Européens vivant sous le seuil de pauvreté. Ce programme permet de mettre à disposition des États membres qui le souhaitent des matières premières agricoles issues des stocks d’intervention de la PAC (Politique agricole commune).

Ce programme de 480 M€ correspond à 1% du budget de la PAC, représente environ 1 € par Européen et 30 fois moins que l’aide débloquée pour la seule Grèce. En France, le programme est de 72 M€ et aide près de 4 millions de personnes à se nourrir par l’intermédiaire de quatre associations : les Banques Alimentaires, la Croix-Rouge française, le Secours populaire français et les Restos du Cœur.

Or, à la demande de 6 pays de l’Union (Allemagne, Royaume-Uni, République tchèque, Suède, Danemark, Pays-Bas), la Cour européenne de justice a condamné le PEAD en raison de son organisation non conforme. Résultat : la Commission européenne a diminué son budget de 75%. Le programme est  passé de 480 à 113 M€. La part de la France est amputée de près de 80% et passe ainsi de 72 à 15 M€, soit l’équivalent de 130 millions de repas en moins. C’est environ 4 millions de Français qui vont être privés d’aide alimentaire. Aussi les Restos du Coeur de la Bretagne pris dans leur ensemble vont-ils bénéficier d’une aide totale inférieure à 1M€.

Cette décision est d’autant plus une catastrophe que la crise économique que nous connaissons semble vouloir prospérer. Cette séquence de paupérisation constitue un danger pour la France, son équilibre social et son idéal national. Quant à l’Europe, elle fait face à une crise alimentaire comme rarement depuis l’après-guerre. Malgré ses efforts, le Gouvernement français n’est pas parvenu à convaincre ses homologues le 20 septembre à Bruxelles. L’avenir du PEAD été différé à la fin octobre.

Quoi que l’on pense du bien-fondé ou non du choix des instances européennes, on regrettera le caractère précipité, non progressif, de cette coupe sombre. Que faire en pratique ?  Réduire le nombre de paniers-repas et leur contenu ? Autrement dit, donner moins à ceux ont déjà peu. Quelques pistes possibles : augmenter la collecte des aliments bientôt périmés dans les magasins de moyenne et grande tailles. Chaque jour, une cinquantaine véhicules sillonnent les départements bretons. Si ce n’est que de plus en plus magasins rechignent à donner les produits en fin de terme et les mettent en vente avec des réductions allant de 25 à 75%. Reste une ultime aide, la première de toutes, ce qui a fait la force des Restos du Coeur : nous tous, Rennais, Nantais, Saint-Lois, Brestois, Angevins, Lavalois, Châteaulinois, etc.

Adresse des Resto du Coeur en Bretagne

Philippe LE MESCAM
15bis rue de la Roberdière, ZI route de Lorient
35000 – RENNES
Téléphone : 02.99.23.70.30
Fax : 02.23.25.06.45

Michel CLEACH
30 avenue Gontran Bienvenu – Zone du Prat
56000 – VANNES
Téléphone : 02.97.63.01.41
Fax : 02.97.63.09.28

Daniel LE ROLLAND
10bis rue Berthollet
22000 – SAINT-BRIEUC
Téléphone : 02.96.61.70.10
Fax : 02.96.61.00.71

Henri LE GOURRIEREC
17 Grand’Rue
29150 – CHATEAULIN
Téléphone : 02.98.86.60.03
Fax : 02.98.86.60.03

Stéphanie CORDEIRO
5 rue de la Garde – BP 13528
44335 – NANTES Cedex 3
Téléphone : 02.28.23.51.51
Fax : 02.28.23.52.02

Daniel WIEST-GUDIN
44 rue Henri Batard – Zone des Alignés
53000 – LAVAL
Téléphone : 02.43.01.46.41
Fax : 02.43.69.56.31

Michel BEZARD
157 rue Jean Boucard
50000 – SAINT LO
Téléphone : 02.33.06 00 02
Fax : 02.33.06 00 02

Jean-Pierre MENANTEAU
11 rue du Mail
49100 – ANGERS
Téléphone : 02.41.25.40.59
Fax : 02.41.24.02.14

Animula blandula vagula : Âme de diaphane intimité, hôtesse et compagne de mon corps, tu verses vers des lieux délavés, escarpés et dénudés, où ne résonnent tes jeux d’esprit…

Laisser une réponse

SVP rédigez votre commentaire
Merci d'inscrire votre nom