À l’occasion des Dimanche aux Champs libres, les Rennais sont nombreux à redécouvrir ou à découvrir l’endroit. Ce n’est pas sans surprise pour certains. « Je ne décolère pas, » peste un Rennais. « En visitant l’équipement culturel, j’ai découvert les luminaires. C’est beau, mais c’est cher. Je ne comprends pas pourquoi la ville met autant d’argent dans des lampes (environ 150 euros en magasin) à l’heure où l’on cherche à faire des économies (voir notre article ci-dessous). »

Renseignement pris, la boutique très chic, Formes nouvelles, est bel et bien l’aménageur des « Champs libres » de Christian de Portzamparc et de l’hôtel d’agglomération de Berger et Anziutti. L’information est confirmée noir sur blanc sur le site internet du vendeur. « C’est très bien pour le commerçant, » indique l’habitant. « En revanche, je ne suis pas certain que, pour le contribuable, ce soit une bonne chose, » ajoute-t-il.

La ville de Rennes a-t-elle eu une idée lumineuse en confiant son aménagement à Formes nouvelles ? Entre images de marque et économie, notre cœur balance forcément. Depuis 1972, Fole designer présente à Rennes les créations de Eames, Castiglioni, Laverne, Le Corbusier, Gae Aulenti… Désormais, les collections de Ron Arad, Jean Nouvel, Philippe Starck des frères Bouroullec et Campana sont venues compléter les collections d’origine sur un espace de 380m2, à deux pas du métro République.

Jean-Christophe Collet

L’Agence Locale de l’Énergie et du Climat du Pays de Rennes organise aujourd’hui, 5 mars 2012 une journée « l’éclairage dans les commerces » . Elle est montée dans le cadre du programme MDE ( Maîtrise de la Demande en Electricité (MDE) Commerces, en partenariat avec l’ADEME, la Région Bretagne, la CCI et la CMA.L’objectif européen et national de réduction par 4 des émissions de CO2 d’ici 2050 passe par des évolutions sociétales et technologiques importantes, quels que soient les secteurs d’activités. Au-delà de cet impératif, la question de la consommation d’électricité en Bretagne se pose comme un enjeu majeur.

Un commentaire

  1. C’est un scandale ! Encore une utilisation abusive des fonds publics … Nos impôts ne risquent pas de diminuer ….Sans compter que ces luminaires doivent être outrageusement allumés de jour comme de nuit ….
    A quand une gestion en « bon père de famille « ?

Laisser une réponse

SVP rédigez votre commentaire
Merci d'inscrire votre nom