Unidivers informait ses lecteurs dès septembre de la tentative d’occupation de Wall Street par les indignés. Depuis quelques jours, des indignés français campent sur le parvis de la Défense. Petit reportage plein d’espoir par David.

 Le mouvement des Indignés a pausé ses valises sur le Parvis de La Défense. Ce camping de fortune est bien évidemment encadré par des CRS vigilants mais plutôt bienveillants.  Devant la Grande Arche, il est heureux de noter qu’en parallèle du désarroi collectif une forme de solidarité s’est installée avec les cadres des tours environnantes.

Partage des repas, échanges artistiques, dialogues à bâtons rompus, etc. Échanges intellectuels et spirituels ainsi que réchauffage des cœurs semblent occuper une place prépondérante. C’est d’autant plus frappant que  la situation de cette manifestation est paradoxale : toute cette activité des indignés et de leurs sympathisants se déroule sous les yeux des salles de marchés des grandes banques voisines et devant le marché de Noël qui s’installe.

Une belle leçon de la part de gens qui n’ont plus rien à perdre et qui démontre une fois de plus qu’avec du courage on peut tenter de faire bouger les choses et de s’offrir un monde meilleur. Un monde meilleur pas que pour soi. Pour tous.

Merci pour cette belle leçon du courage et cette jolie démonstration d’utopie concrète. Merci donc à chacun et tous.

D’ailleurs, rien n’empêche les parisiens voisins de passer les voir. Un petit coucou n’est jamais superflu. Surtout dans ces conditions.

Laisser un commentaire