Quelle triste désinvolture ! Les Fi/She/S ont démoli leur image en un seul concert. Et on s’en fiche… Au Dejazey, jeudi soir, ils ont donné le minimum syndical (à peine sept morceaux), mais le maximum de bêtises (et encore, on est polis). Sur scène, les deux chanteurs ont cumulé les « messes basses » devant leur public médusé et les pompeuses déclarations (« Rennes, c’est galère ! »)

Indéniablement, les Fi/She/S décrochent le pompon du snobisme mal placé et terminent sur la haute marche du podium. Les « méchouillés » à la dégaine funky n’ont aucune excuse, bien au contraire. Leur prestation ne valait pas tripette. Elle était bien trop matinée de rock convenu. Leur « yop » musical n’a pas convaincu les habitués des lieux. Dommage pour le Dejazey qui ne méritait pas une telle programmation…

Laisser une réponse

SVP rédigez votre commentaire
Merci d'inscrire votre nom