Vendredi 28 octobre, sous les coups de midi, dans une petite ville de France, c’était comme une illusion d’été en plein cœur de l’automne !

Une caravane de joyeux lurons déboulait en fanfare sur la place de l’Hôtel de Ville, devant la statue du vaillant Poilu, pour porter la bonne parole des arts de la rue.

Cette opération de communication était organisée partout en France par la Fédération nationale des arts de la rue, sous le nom générique de « La ruée libre ». Et comme slogans mobilisateurs : « l’art est public » ou « un régime sans l’art m’aigrit » .

Partie de Brest, deux jours auparavant, la délégation bretonne composée de comédiens et de musiciens devait rallier Paris où une grande manifestation était organisée, Place de la République, le 29 octobre.

But de l’opération : mobiliser les citoyens et sensibiliser les élus autour des problématiques de territoires et la place des arts de la rue dans leur développement culturel. L’objectif était de récolter 500 signatures de responsables locaux partout en France.

Les Arts de la rue descendent dans… la rue was last modified: novembre 5th, 2011 by Jean-Christophe Collet

Laisser une réponse

SVP rédigez votre commentaire
Merci d'inscrire votre nom