On pensait que l’Église du « Copimisme » avait abandonné sa croisade pour être reconnue religion par l’État Suédois après avoir été déboutée au mois de juillet dernier. Que nenni ! C’est mal connaître le zèle de ses adeptes. Ils viennent de recevoir leur cadeau de Noël.

Pirate bay, site de ‘torrent’ illégaux (fichiers de téléchargement mutualisé), est bien connu des internautes, notamment par les Berlinois qui ont voté à près de 10% en sa faveur aux élections locales de  septembre dernier.

Mais qui connait le Kopimistsamfundet, autrement dit la Fondation du Copimisme ? Jusqu’à hier, pas beaucoup plus que les 3000 membres que le mouvement se targue de réunir. Un nombre qui a été pourtant suffisant pour obtenir le statut d’association religieuse par l’État suédois.

Le « Copimisme », cette nouvelle religion fondée en 2010, sanctifie l’information et considère de sorte la copie comme un sacrement à partager. Son credo : « Copiez, téléchargez, partagez ».

Premier atout de cette reconnaissance : certes, la possibilité de vivre aux yeux et au su de tous sa foi, mais également le droit de recevoir des dons, des espèces sonnant et trébuchant. Sans doute dans un but louable, à défaut d’être légal…

Laisser une réponse

SVP rédigez votre commentaire
Merci d'inscrire votre nom