La cinquième étape du Tour de France 2015, Arras-Amiens, a traversé le théâtre de la bataille des Flandres dont on célébrera l’an prochain le 100e anniversaire. Elle a opposé l’armée anglaise et l’armée du Kaiser. Les vues d’hélicoptère nous montrait le peloton multicolore qui filait en ligne droite au milieu d’immenses champs de blé. Plus aucune trace de tranchées et de cratères… Seuls les petits rectangles des cimetières militaires – des dizaines et des dizaines – témoignaient du terrible carnage que fut cette bataille. L’étape, courue sous les averses, avec son lot de chutes et d’abandons, a vu la victoire d’un allemand devant un britannique. Ironie sportive de l’histoire…

 

Laisser un commentaire