La 5e édition du Refugee Food Festival est internationale ! Elle se déroule simultanément dans neuf villes en France. Le Refugee Food Festival revient à Rennes du 16 au 19 octobre 2020 ainsi qu’à Bordeaux, Lille, Lyon, Marseille, Paris, Strasbourg, Nantes et Dijon. 3 restaurants rennais y participent. Faire évoluer les mentalités, permettre l’insertion professionnelle des réfugiés dans un secteur en tension et rassembler autour de la table, telles sont les missions de ce festival gourmand et solidaire.

refugee food festival
Le Refugee Food Festival revient à Rennes du 16 au 19 octobre 2020

Quand les restaurants confient leurs cuisines à des chefs réfugiés, le temps d’un festival gourmand et solidaire, cela donne le Refugee Food Festival. Initiative citoyenne, le Refugee Food Festival est un projet itinérant développé par l’association Food Sweet Food avec le soutien de l’agence des nations unies pour les réfugiés. Il propose de confier les cuisines de restaurants à des chefs réfugiés, le temps d’un festival gourmand et solidaire. Au-delà du festival, l’association développe des activités qui permettent d’accompagner l’insertion professionnelle des personnes réfugiées à travers la cuisine.

L’événement a lieu dans plusieurs villes dans le monde. Le festival est organisé par des équipes de citoyens bénévoles qui se portent candidats chaque année pour développer le projet dans leur ville. Au menu urbains : Rennes, Bologne, Bordeaux, Bruxelles, Cape Town, Copenhague, Dijon, Genève, Lille, Londres, Lyon, Madrid, Nantes, Marseille, New York, Paris, Strasbourg.

La mécanique reste simple : du 16 au 19 octobre prochain, 3 lieux rennais partageront leurs fourneaux avec 3 cuisiniers réfugiés et créeront ensemble des menus inédits. Le temps d’un service, la carte de ces restaurants s’enrichira de plats syriens et soudanais : cartes blanches ou menus à quatre mains avec des chefs emblématiques, chaque collaboration sera l’occasion de découvrir de nouvelles saveurs et adresses engagées, où il fait bon manger.

PROGRAMMATION

VENDREDI 16 OCTOBRE 
La Grenouille à Grande Bouche
Cuisine syrienne par Hiyam Jallouk, en collaboration avec You.Me Délices du monde, restaurant/traiteur solidaire
8 place de Torigne, Rennes
Réservations : 02.30.21.02.49
Menu : à venir

SAMEDI 17 OCTOBRE
La Maison des Familles
Atelier de cuisine soudanaise avec Moudassir Ahmed
2 allée Joseph Germain, Rennes
Réservations : 02 99 67 27 66
Prix de l’atelier: 10€/personne

LUNDI 19 OCTOBRE 
Restaurant La Petite Ourse
Cuisine syrienne par Hadil Jlilati, en collaboration avec Germain Caillet et Charlotte Brochard
48 boulevard de la Liberté, Rennes
Réservations : 09.52.84.33.61
Menu : déjeuner>20€ / dîner>30€

Les intéressés peuvent s’adresser directement au Festival ici rennes@refugeefoodfestival.com  

site : refugeefoodfestival.com

refugee food festival

L’IMPACT DU PROJET

4 ans après sa première édition dans la capitale alsacienne, le Refugee Food Festival peut être fière d’avoir ravi les papilles des Rennais tout en ayant accompagné les cuisiniers dans leur insertion professionnelle.

Ainsi, les anciens participants du festival ont pu mettre à profit l’expérience acquise pour poursuivre leur projet d’avenir. Bon nombre d’entre eux ont pu développer leurs compétences mais aussi intégrer des restaurants ou des programmes visant à favoriser l’accès à l’emploi, notamment « Des Étoiles et des Femmes » soutenu par des chefs étoilés, ou bien encore ouvrir leur établissement.

Depuis 2016, près de 300 cuisiniers réfugiés (de 49 nationalités) ont participé au projet et 45 000 citoyens ont pu découvrir leurs talents au cours du Refugee Food Festival. Selon une étude d’impact (disponible ici) menée en 2018, 59% des cuisiniers participants* ont eu accès à au moins une opportunité professionnelle grâce au festival, et 91% des citoyens* qui n’étaient pas déjà « engagés » avant le Refugee Food Festival déclarent que le festival a provoqué chez eux un désir d’engagement pour la cause des personnes réfugiées. *Chiffres issus de la mesure d’impact réalisée par le cabinet (IM)PROVE en janvier 2019, et financée par l’Agence des Nations Unies pour les réfugiés, disponible ici dans son intégralité.

Au-delà du festival, le projet a permis à de nombreux cuisiniers de lancer leur propre restaurant ou activité traiteur, à l’image de Magda Gegenava (Chez Magda) à Paris, de Fadi Mahmoud (Ananda Délice) à Lomme, de Hussam Khodary (Restaurant Damasquino) à Strasbourg, Bassem Ataya (Attaya Traiteur) à Lille, et Nabil Attard (Närenj) à Orléans, distingué par la critique et membre du Collège Culinaire de France.

rennes réfugiés festival

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici