Sur la rive gauche de la rade de Lorient, dans le bourg de Locmiquélic, un café-galerie atypique vient juste de lever le rideau à l’emplacement de l’ancien « Radier ». Mobilier bois fait maison, poufs bricolés et récup’ : « Tous les espaces, on les a rénovés comme si c’était notre maison. Dans l’idée que les gens se sentent un peu chez eux. » Entre le comptoir et le jardin, Dominique nous ouvre avec chaleur les portes du Rade N’Rol.

Derrière la devanture d’un joyeux orange, on découvre un intérieur bois aux couleurs chaudes, où, au milieu des meubles chinés, les souris dansent ! Entre les tables, toute une faune de métal sculptée par l’artiste Rol apporte au lieu une touche décalée, un poil kitsch. Cerise sur le bistrot : à l’arrière du bar, un vaste jardin offre un havre où venir siroter à l’ombre d’un cèdre majestueux.

Unidivers : Comment est né le projet de ce bistrot atypique ?

Dominique : On a fait un peu les choses à l’envers. Christophe et moi on cherchait une maison à Locmiquélic. On ne cherchait pas du tout un bar, on cherchait pas à monter une activité. On voulait une grande maison parce qu’on avait en tête que Rol, mon père, allait arrêter son activité d’artiste. On se disait : « Qu’est qu’on va faire des sculptures ? Faudrait avoir de la place…  » Et puis on a l’habitude depuis toujours d’accueillir beaucoup de monde à la maison. Moi je voulais un coin atelier pour peindre, Christophe pour faire de la musique… Et on a eu un coup de cœur pour le lieu. On s’est regardés et on s’est dit : « Là, y a quelque chose à faire ». Tout le week-end ça a fusé ! On avait même pas fait une proposition d’achat qu’on était déjà en train d’imaginer tout ce qu’on pouvait faire ici.

RADE N ROL LOCMIQUELIC

En décembre 2018, on avait les clefs. Plus le projet grossissait plus on a mis les bouchées doubles pour pouvoir accueillir du public. Les travaux nous ont pris un an. Dès qu’on était pas au boulot, on était ici. Donc en rentrant, tu remets ta tenue de chantier et puis tu ponces, tu fabriques le mobilier, tu peins, tu démontes des palettes…

« On se conçoit pas juste comme un bar. On veut que la culture ici circule et s’échange. »

Unidivers : Le Rade N’Rol, se veut plus qu’un rade…

Dominique : Nous, on l’appelle plutôt « café-galerie » parce que c’est pas juste un bar. Ce qui nous anime le plus dans ce projet, c’est la partie culturelle, les expos. Le bar pour nous, c’est un support de rencontre. Moi j’ai un peu grandi là-dedans, je pratique moi même. Christophe est musicien. Donc il y aura des expos, des événements : musique, théâtre. On est aussi en contact avec l’association J’ai vu un doc pour des projections…

Ce qui nous plaît aussi c’est qu’on peut désacraliser un peu la galerie d’art. On peut prendre un verre, discuter, prendre son temps au milieu des œuvres. Mon père, Rol, sculpteur sur métal, a participé à ce qu’on puisse s’installer ici. On lui laisse donc une place en permanence. Il a suffisamment de sculptures pour qu’on puisse changer l’exposition régulièrement. Mais il y aura aussi une place pour un autre artiste.

Des expos, on va en faire tous les trois mois. À partir d’octobre, il y aura par exemple les œuvres d’un photographe parti voyager en pays Dogon, au Mali. De la peinture, de la photo, de la sculpture… La seule ligne directrice qu’on a en tête, c’est d’accrocher sur le travail d’un artiste pour pouvoir être animés et donner envie aux gens. On demande juste qu’il y ait une véritable rencontre. Côté musique, en attendant une véritable programmation de concerts, le café accueillera dans un premier temps des sessions musicales en accès libre, des répétitions en public, des apéros musicaux…

Unidivers : Qu’est ce qu’on boit, qu’est ce qu’on mange au Rade’ N Rol ?

Dominique : On ne mange pas encore, mais ça va venir ! Qu’est ce qu’on boit ? Par exemple, des vins bios et natures. Des bières de la brasserie familiale Duyck (Jenlain). Pour la partie sans alcool, on a fait le choix de pas être dans les classiques Coca, Orangina. On a voulu remettre au goût du jour le diabolo avec une limonade artisanale. On a plein de parfums ! Sur les sodas, on est sur une marque pas connue, bio et équitable. On est pas une coop’ bio mais on veut proposer des produits qui nous semblent honnêtes, responsables ! 

Infos pratiques

Lieu : 60 Grande Rue, 56570 Locmiquélic (5 minutes à pied depuis le port Sainte-Catherine)

Y aller en bateau-bus depuis Lorient : En journée, ligne B3 depuis le Port de pêche vers port Sainte-Catherine. En soirée (vendredi, samedi), ligne B5 depuis le Quai des Indes

Page Facebook du Rade’N Rol

Le café-galerie Rade’N Rol fait également office de poste relais afin de simplifier la vie des habitants de Locmiquélic qui n’ont plus de bureau de poste : retrait des instances, réception de courrier et colis, dépôt des envois postaux, (recommandés compris), achat d’enveloppes et d’emballage prêt-à-envoyer, affranchissement et expédition de lettres, colis ainsi que retrait d’espèces sur compte chèque ou compte épargne, dans la limite de 150 €, par période de 7 jours. Le service de retrait limité aux habitants de Locmiquélic. Pour le reste, il faudra se rendre à la Poste de Riantec ou de Port-Louis.

Horaires de la poste-relais : du mardi au vendredi de 8 h à 13 h et le samedi de 10 h à 13 h.

Laisser une réponse

SVP rédigez votre commentaire
Merci d'inscrire votre nom