La maison d’édition rennaise Le ciel d’avant reverse ses bénéfices à une association d’aide à l’enfance. Elle vient d’éditer Lettres russes, un ouvrage qui connaît un vrai engouement auprès du public. Pour une première expérience éditoriale, c’est un sacré coup de pouce pour les enfants et l’auteur, Marc Rousseau.

 

Dans un quotidien noir, difficile de trouver son petit bonheur. Mais en cherchant un peu, on finit par dénicher le Graal… Dans une malle ancienne, un homme découvre les lettres d’un voyageur d’un autre temps. Elles sont là depuis des années. Immédiatement, il les effeuille délicatement…et découvre une histoire perdue, une histoire d’amour. Ému, passionné, il cherche à en savoir plus…

Coup de cœur des lecteurs de la Fnac, le récit est une quête initiatique dans les secrets d’un autre… comme pour se retrouver soi-même. Lettres russes est un voyage atypique dans le Moscou et le Paris des années 1900. Un voyage au gré d’un style envoûtant et précis et par-delà le temps.

Marc Rousseau est Rennais et publie son premier ouvrage. En choisissant une maison d’édition rennaise Le ciel d’avant, l’auteur fait un acte de solidarité. « Nous n’avons aucune visée commerciale dans notre démarche puisque tous les bénéfices des ventes sont systématiquement reversés à une association d’aide à l’enfance, » explique l’éditrice et directrice de Ciel d’avant, Loretta Clare.

Avec la sortie de leur premier ouvrage, les éditeurs souhaitent déclencher l’intérêt autour d’une histoire envoûtante. « Il faut donner une chance à des textes qui ne trouvent pas leur place dans le flot des sorties littéraires, qui ne visent pas forcément des diffusions médiatiques massives et qui méritent néanmoins tout le soin à apporter aux objets précieux. » C’est visiblement réussi pour Lettres russes.

[stextbox id= »info »]

Une maison d’édition rennaise et associative
Créée à l’automne 2011, la maison d’édition associative rennaise Le ciel d’Avant réunit autour de quelques amateurs enthousiastes. Leur projet : éditer des textes littéraires originaux, récits, reportages ou livres photographiques. Le ciel d’avant, 15 quai Lamartine, 35 000 Rennes.[/stextbox]

Un commentaire

  1. Belle écriture. Un roman à lire absolument! On commence, on se dit que l’on va s’imprégner de quelques pages et…on ne le lâche plus!
    Un bel échange épistolaire, une histoire d’amour lointaine, qui s’entre-mêle avec l’ histoire personnelle du narrateur, pour l’amener à réfléchir sur sa propre existence. Une belle découverte!

Laisser une réponse

SVP rédigez votre commentaire
Merci d'inscrire votre nom