Une exposition qui bouscule clairement les idées reçues. C’est ce que propose l’Institut du monde arabe avec « Le corps découvert ». Réunion de 200 œuvres de 70 artistes de différents pays arabes ayant travaillé sur le thème du corps depuis le XIXe siècle. L’art arabe s’exonère de tabous bien ancrés dans la société.

Ce thème du corps n’étant pas en reste dans l’ensemble de nos musées parisiens puisque Degas déshabille le Musée d’Orsay et Helmut expose la nudité au Grand Palais. Mais ces derniers événements sont dans une lignée ultra classique. Par contre, cette exposition est plus surprenante puisqu’on trouve des photos des fameuses danseuses du ventre et aussi d’homosexuels.

Il est rare de voir ce genre d’œuvres exposées dans la culture orientale et cela augmente sensiblement l’intérêt, voire e plaisir. L’audace et le courage qui ont été nécessaires pour que cette exposition se fasse sont à souligner.

La date des premières œuvres présentes dans ces salles se situe au début du XIXe siècle avec des peintures libanaises proches de l’impressionnisme.

La seconde partie de l’exposition traite d’un art plus contemporain avec des vidéos marquées, notamment celle de cette Marseillaise agrémentée de danseuses du ventre. Et ce n’est que le début de l’audace puisqu’une femme enceinte s’exprime ensuite dans une danse du ventre langoureuse.

Un grand rafraichissement. Cette exposition surprenante et audacieuse montre clairement que la société était en mouvement bien avant la manifestation des révolutions arabes.

David Norgeot

« Le corps découvert »
Institut du monde arabe
Jusqu’au 15 juillet
Du mardi au jeudi de 10h à 18h
Weekend et jour fériés de 10h à 19h
Tarif : 10,50 € (plein), 8,50 € (réduit), 6,50 € (- de 26 ans)

Le corps découvert > A l’IMA, 27-03/15-07 > L’Orient se découvre… was last modified: mai 7th, 2012 by David Norgeot

Laisser une réponse

SVP rédigez votre commentaire
Merci d'inscrire votre nom