Après trois ans de recherches et d’expérimentations, les premiers jardins flottants d’Europe naissent sur la Vilaine ! Pendant les trois semaines de chantier, les Rennais verront fleurir le projet plébiscité au budget participatif 2015. Une conception de l’entreprise écossaise Biomatrix Water, en collaboration avec le Service des Jardins de la Ville. Présentation.

jardins flottants la vilaine budget participatif rennes

Depuis une semaine, une équipe de professionnels s’agite autour de la Vilaine. Entre le pont Pasteur et la passerelle Saint-Germain, le Service des Jardins de Rennes s’affaire sur une plate-forme flottante temporaire tandis que des modules en forme de radeaux prennent place le long de la rive du fleuve. Difficile d’imaginer ce qu’il est en train de se passer…

L’idée de Myriam Trellu, habitante du centre-ville, pointe enfin le bout de son nez. Le premier jardin flottant européen prend vie et avec, l’image d’une Vilaine bientôt renaturée et embellie avec les premiers jours d’été (si les beaux jours veulent bien faire grâce de leur présence…). Une première en Europe qui s’inscrit dans le projet urbain Rennes 2030.

jardins flottants la vilaine budget participatif rennes

La Vilaine : un fleuve plus si vilain

Avec une fin de chantier prévue pour le mois de juillet, les Rennais peuvent dire au revoir au fleuve triste et monotone qu’ils ont connu. Les quatre jardins flottants de 80 m de long sur 5 m de large – entre le pont Pasteur et la fontaine Maginot – seront les nouveaux résidents du centre-ville, en réponse à la volonté de nature en milieu urbain.

« Depuis quelques années, les habitants regardent de nouveau la Vilaine. Il n’y a qu’à regarder le fantôme d’Étienne Saglio en 2016 ou les animaux flottants de l’exposition Sculpter. Les jardins flottants seront des berges que l’on peut contempler du pont Saint-Germain » explique Didier Le Bougeant, adjoint à la maire de Rennes chargé de la vie des quartiers et aux quartiers Centre et Sud-Gare.

En chiffres, il s’agit de 300 modules – soit 75 par jardin – avec la plantation de 6 000 végétaux sur une surface globale d’environ 650 m2.

jardins flottants la vilaine budget participatif rennes

Des jardins flottants recyclables et biodégradables

De l’idée au projet, il n’y a finalement pas qu’un pas, ou alors un pas de géant… « À ce jour, aucune équivalence n’est à noter en eau libre, soit sur une rivière avec du courant. De nombreux tests ont dû être effectués pour la viabilité des végétaux et leur entretien » précise Bertrand Martin, responsable du service exploitation, direction des Jardins et de la Biodiversité.

Contraintes de navigation, résistance des plantes, fonctionnement environnemental du site, maintenance de ces jardins… Les difficultés étaient multiples, mais les tests grandeur nature de 2017 ont permis la construction de modules adaptés et une palette végétale pérenne.

jardins flottants la vilaine budget participatif rennes
Bertrand MARTIN, responsable du service exploitation de la direction des jardins et biodiversité

« Les modules sont constitués de tubes flottants et de structure en fibre de coco – conçus par l’entreprise écossaise Biomatrix Water – il n’y a pas un brin de terre. Les racines vont se développer sous l’eau, en hydroponie » précise Bertrand Martin. Lythrum salicaria, Iris Pseudacorus, Lysimachia nummularia… Noms latins alambiqués pour des plantes sélectionnées avec soins dans la pépinière Floridé’o, à Bruz. Leurs particularités ? Les graines et boutures choisies garantissent la parfaite adaptation des végétaux et suppriment le risque de plantes potentiellement invasives.

Sans oublier les capacités dépolluantes de chaque plante… Un piège naturel contre les nitrates, phosphore, métaux lourds ou hydrocarbures. « Les tests ont également montré que la faune – poissons, oiseaux et insectes – prenait rapidement possession de ce nouvel habitat naturel », développe-t-il davantage.

jardins flottants la vilaine budget participatif rennes

Une inauguration est prévue pour septembre, mais la ville n’a pas fini d’étonner ses riverains. Des illuminations – avec une lumière fine et subtile, pour la préservation des plantes – pourraient prochainement accompagner les jardins flottants dans l’embellissement de la Vilaine. Affaire à suivre…

jardins flottants la vilaine budget participatif rennes

À noter un coût global de 400 000 €, intégrant les études de faisabilité, la période test, et l’implantation définitive des quatre jardins flottants sur la Vilaine.

Un commentaire

  1. Heureuse initiative cette végétalisation des villes… Enfin ! Nos amis allemands développent ces projets depuis plus de 30 ans.

Laisser une réponse

SVP rédigez votre commentaire
Merci d'inscrire votre nom