Parmi les bons albums de ces derniers mois, un sort du lot :  celui de Kira Skov. Il fallait donc bien vous parler de ce « When we were gentle ». Après toutes ces années de carrière entre rock et folk, elle nous réserve une surprise avec ce 9e album…

 

Kira Skov est une chanteuse danoise née en 1976 qui dans les débuts des années 2000 rencontre différents musiciens. Ils décident ensemble de former Kira & the kindred Spirits. En 2002, sort leur premier album. Toutes les compositions sont signés Kira Skov. Avec Losing you, la voix fait penser à Sass Jordan ; une ballade d’un groupe de hard rock avec une voix légèrement éraillée et cette fêlure qui lui donne tout son charme.

when we were gentle, kira, Kira SkovMais, une fois l’album en main (et en oreille), on découvre son univers très éloigné de ce que l’on imaginait. La voix s’est révélée un énorme coup de cœur. Kira & the kindred spirits œuvrait dans un rock alternatif mélangeant diverses influences. Le groupe proposait également des ballades profondes et mélancoliques comme « King’s kitchen, “Losing you”, ou “Unimpressed” ou des titres à tendance blues comme “Lead me on” ou “Story of a girl” qui étaient magnifiques.  Le groupe récidive en 2005 avec “This is not an exit” qui plaira à tous fans de rock. Un superbe album, peut-être meilleur que le premier opus, qui démarre avec deux titres plutôt rock : « I need you », « Turn me on ». On y trouve “My joy ain’t yours to steal” ballade très seventies, une nouvelle version de “Losing you”, “Twenty night” et sa rythmique T.Rex.

Un an plus tard sort leur 3e album simplement intitulé Kira & the kindred spirits. Le style se fait plus pop mais les guitares sont toujours saturés ; la voix de Kira Skox se déchire toujours sur les titres plus rock comme sur “Frosty fingers” ; la magie opère toujours avec des ballades comme “Turn around”. On sent également une influence sixties et seventies. La musique de Kira Skov est vraiment riche : ça sent bon le rock, le blues, la soul, le jazz. Ce sera le dernier album du groupe, car Kira décide de poursuivre une carrière solo. On retrouve Kira en 2010 avec un nouvel album intitulé “Look up ahead”. La musique se fait plus cool, avec des titres plutôt mélancoliques, des guitares saturés accompagnent souvent sa voix. Un univers entre folk et pop (Love and désire) et une touche scandinave comme sur “Don’t leave me bitter” qui est très réussie. Néanmoins l’album est un peu inférieur à ce que l’on attendait, à part “Copenhagen” qui est sublime.

Entre-temps Kira Skov s’engage dans un nouveau défi en enregistrant un album Jazz “Memories of days gone by” qui comprend des compositions personnelles, mais aussi quelques reprises : notamment “Four women” et surtout le “Don’t explain” de Billie Holiday. Le résultat est magnifique. Un album de grande classe où les frissons vous parcourent le corps, car le timbre de sa voix convient parfaitement au style.

Et puis en 2013, elle revient enfin avec ce “When we were gentle” qui permet à nouveau de se plonger dans son univers où les mélodies s’imposent, où les harmonies vocales se font belles. Mais cette fois-ci, l’album est superbe. Chaque morceau a sa propre histoire. Kira Skov est arrivé à maturité. Cette fragilité dans sa voix qui en fait toute sa force est sublime, “Idea of love” en est l’illustration. Entre morceaux planants et d’autres un peu plus pop, le titre “Don’t forget me” donne un côté traditionnel qui perdure avec sa mélodie et l’apport d’un accordéon. “Cold water” et “The end” sont les parfaits exemples de la rencontre entre le jazz et son univers musical, superbe tout simplement. “In the middle” est encore un morceau d’une rare beauté et les morceaux cools s’enchaînent pour notre plus grand plaisir. Même si l’album est assez court, il s’achève de la plus belle des façon avec “Morgan’s serenade”.

Un album qui s’avère d’une grande musicalité, délicat, magnifique. Merci Kira Skov

NB : Le cd est accompagné d’un superbe digipack!

Idea of Love / Quiet Violence / When We Were Gentle / In Another Dream / Don’t Forget Me Come Along / Cold Water / In the Middle / The End / Morgan’s Serenade

Kira Skov, vocal; Nicolai Munch-Hansen, bass, electric bass, percussion, electric guitar; Oliver Hoiness, electric guitar; Simon Toldam, keyboards, accordion; John Parish, drums; R.J. Miller, drums
Formats: CD: STUCD 13152; LP: STULP 13151; streaming and download platforms.

STUNT RECORDS
Sundance Music ApS Gothersgade 107 1123 Copenhagen K Denmark T: +45 3333 8720 www.sundance.dk sundance@sundance.dk

 

Laisser une réponse

SVP rédigez votre commentaire
Merci d'inscrire votre nom