Découverte il y a 5 ans, nous avons suivi patiemment Kaisa Vala alors qu’elle était à la recherche d’un label. Elle a maintenant quitté sa Finlande pour l’Angleterre afin de parfaire son art. Et en 2012 sortait son premier album : International Shaman. Elle tenta de se qualifier pour l’Eurovision, arrivant en finale nationale. Elle figure cette année sur un single d’Humers, baptisé « High on love ». Mais intéressons nous à cet album pour voir si nos espoirs placés en elle, étaient bien mérités ?

kaisa valaAutant vous le dire, celle que l’on comparait à l’époque à Kate Bush, confirme sa qualité de composition autant que d’interprétation au piano. On pourrait aussi la comparer à Tori Amos comme sur le magnifique « Shayan ». Mais elle a aussi un vrai talent mélodique, comme on peut l’entendre sur « Caught in Translation » ou encore « Some sad situations. Sa voix alterne avec volupté les graves et les envolées dans les aigus. Elle est magnifique sur “Thursdays”, passionnante sur “Pictorial”, passionnée sur “Father”. Nous n’irons pas jusqu’ à la compater à Björk comme l’on fait certains. Plus on écoute son album, plus on perçoit sa spécificité. Ainsi “Hysss” et ses “chut” et sa voix utilisée comme instrument est quelque chose de bien à elle.

Et les amoureux du piano voix ne pourront que craquer devant la mise en valeur de ce duo dans une production efficace sans en faire trop. Si sa musique n’est pas calibrée pour les radios commerciales, les singles potentiels ne manquent pourtant pas avec des mélodies captivantes. Ne serait-ce que “Die Die Die”.

Il ne reste maintenant qu’à attendre la confirmation de ce premier album dans un second qu’on espère au moins aussi réussi.

kaisavalaMembres : Kaisa Vala, Eeka Mäkynen, Juha Aalto, Juha Perälä

À écouter ici : http://www.reverbnation.com/kaisavala et disponible également dans votre crèmerie digitale préférée.

Laisser une réponse

SVP rédigez votre commentaire
Merci d'inscrire votre nom