Annonce

Jacques Villeglé expose à Rennes du 15 novembre 2012 au 5 janvier 2013 à la Galerie Nathalie Clouard. Vernissage le jeudi 15 novembre à partir de 18h en présence de l’artiste. Rencontre avec l’artiste le vendredi 16 novembre à 11h à l’Ecole Européenne Supérieure d’Art de Bretagne en compagnie de Sylvie Mokhtari  (revue Critique d’art).

 

Villegle_visuelNé à Quimper en 1926, Jacques Villeglé vit et travaille à Paris.
En 1944, il s’inscrit à l’Ecole des Beaux Arts de Rennes où il étudie la peinture. Il y rencontre Raymond Hains et en 1947, il opte pour l’architecture et intègre l’Ecole des Beaux Arts de Nantes.
 C’est à cette époque qu’il commence, à Saint-Malo, une collecte de fils d’acier, déchets du mur de l’Atlantique.
En 1949, il limite son comportement appropriatif aux seules affiches lacérées.
 En 1954, Villeglé et Hains se mettent en relation avec le poète lettriste François Dufrêne qui les présente alors à Yves Klein, puis Pierre Restany et Jean Tinguely, avec lesquels sera constitué, en avril 1960, à Milan, le groupe des Nouveaux Réalistes.
Au préalable, en 1958, Villeglé avait rédigé une mise au point sur les affiches lacérées intitulée Des réalités collectives, préfiguration du Manifeste des Nouveaux Réalistes d’avril 1960, puis il crée l’entité Lacéré Anonyme en 1959.
Releveur de traces de civilisation, et plus particulièrement lorsqu’elles sont anonymes, il a réuni à partir de 1969, un alphabet sociopolitique en hommage au Professeur S. Tchakhotine, auteur en 1939 de Le Viol des foules par la propagande. Une première exposition rétrospective consacrée aux graphismes sociopolitiques a été organisée par le Musée Sainte‐Croix de Poitiers en 2003.
En 2007, Jacques Villeglé entreprend un travail de sculpture s’attaquant à des techniques traditionnelles (bronze, verre) comme à des techniques industrielles ( acier corten, inox poli miroir, fonte).
Depuis 1957, l’œuvre de Villeglé a fait l’objet de plus de 200 expositions personnelles en Europe et en Amérique, et a participé à de nombreuses manifestations collectives dans les cinq continents.

La galerie Nathalie Clouard proposera une quinzaine d’estampes et sculptures du 15 novembre 2012 au 5 janvier 2013. 22 rue Hoche – 35000 Rennes 
tel. La galerie est ouverte du mardi au samedi de 14h à 19h.

La revue Critique d’art, publiée depuis 1993 à Rennes, met Jacques Villeglé à la Une de son numéro de l’automne (n°40). Pour soutenir ce projet ambitieux, Jacques Villeglé a conçu un mémorial sociopolitique sur la critique d’art contemporain. Cette œuvre originale éditée par les Archives de la critique d’art accompagne le lancement d’une nouvelle version de Critique d’art, qui sera présentée pour la première fois au public à l’occasion de cette rencontre avec l’artiste.

 

Laisser une réponse

SVP rédigez votre commentaire
Merci d'inscrire votre nom