lun 24 janvier 2022

DESIGN. PATRICK THOMAS : PROFESSEUR ET DESIGNER ENGAGÉ

Jeudi 23 septembre 2021, des étudiants* du DNMade** ont d’assisté à la conférence du célèbre designer d’origine britannique Patrick Thomas et de l’interroger sur son métier. Rencontre avec un designer engagé.

Chaque année, la rédaction d’Unidivers s’associe au lycée Bréquigny de Rennes afin que les élèves approchent les coulisses du métier de journaliste. Dans ce cadre, les étudiants en première année du DNMadeDiplôme national des métiers d’art et du design – proposent cinq articles autour de leur spécialité, le design. Cette démarche interdisciplinaire Lettres & Design a été initiée par l’enseignante de Lettres, Tifenn Gargam, avec la collaboration de Laurent Alonzo, tous deux enseignants en DNMADe.

Chaque année, la rédaction Unidivers s’associe au lycée Bréquigny de Rennes afin de permettre aux élèves d’approcher les coulisses du métier de journaliste. Dans ce cadre, les étudiants en première année du DN MadeDiplôme national des métiers d’art et du design – proposent divers articles autour de leur spécialité, le design.

Les étudiant.e.s Allarousse Oriane, Aydin Nil, Bouchard Gladys, Chavaudra Mathilde, Duclos Klervi et Le Pennec Lena se sont ainsi entretenu.e.s avec le designer britannique Patrick Thomas, venu partager son expérience, expliquer sa démarche et répondre à leurs questions. Pendant trois heures, les élèves et étudiants des sections artistiques du lycée (DNMADe, DSAA, STT2A, etc.) ont pu profiter de cette opportunité unique.

patrick thomas design
Conférence de Patrick Thomas, Lycée Bréquigny de Rennes, septembre 2021 photo : Tifenn Gargam

La conférence donnée par Patrick Thomas s’est déroulée entièrement en anglais. Voyageant spécialement en train depuis Berlin, le designer a accepté un entretien afin de répondre aux questionnements de ces étudiants en design graphique. Cela a permis de comprendre la démarche d’un professionnel du design engagé. Cet échange a éclairé sur le regard d’un designer qui partage, avec ses élèves, sa passion et ses engagements actuels tels que les enjeux environnementaux, sociaux et culturels, etc. Entretien.

patrick thomas design
Travail de Patrick Thomas

Lycée Bréquigny – De quelle manière la période de covid-19 a impacté la création graphique ?

Patrick Thomas Je voudrais évoquer Open Collab que j’ai créé pendant cette période. Ce projet existait déjà avant le confinement sous forme de workshop en présentiel, je l’ai transformé pour l’adapter au télétravail. L’objectif était de stimuler la créativité graphique des étudiants et autres participants. Le processus était de multiplier des combinaisons d’images et de textes. Avec cinq images et cinq textes nous pouvons produire vingt-cinq résultats différents. Puis, ces combinaisons sont déléguées à l’ordinateur, on appelle cela un design génératif ou modulaire.

Ce projet a permis de nouvelles rencontres, des échanges, des collaborations et ainsi diminuer l’impact de l’isolement. Le confinement n’a donc pas stoppé la création du côté des designers et la distance fut un nouveau moyen de créer.

patrick thomas design
Conférence de Patrick Thomas, Lycée Bréquigny de Rennes, septembre 2021, photo : Tifenn Gargam

Lycée Bréquigny – Que peut faire un graphiste pour aider l’environnement ?

Patrick ThomasEn tant qu’humains, nous avons été stupides et nous nous sommes mal occupés de la planète. Il faut expliquer aux autres comment mieux faire, les éduquer à ce sujet. Ce ne sera pas facile, mais c’est possible. Le futur appartient aux personnes qui prennent des initiatives. Il est difficile de trouver des clients qui soient eco-friendly et qui respectent l’environnement, mais il faut assumer ses engagements et ses valeurs, ne pas être gêné de refuser de travailler avec des clients qui ne sont pas soucieux de l’environnement et qui polluent.

Encore une fois il est de notre devoir de les éduquer et de ne pas rester assis à attendre que les choses changent d’elles-mêmes. Je pense que le design peut même aider à communiquer sur la situation environnementale actuelle et permettre de l’améliorer. Je vous recommande le livre de Jaron Lanier, Ten Arguments For Deleting Your Social Media Account Right Now. Il faut peut-être se focaliser sur le partage de nos réalisations professionnelles et ses engagements par rapport à la planète grâce aux réseaux sociaux, plutôt que de les utiliser pour partager sa vie privée.

patrick thomas design
Travail de Patrick Thomas

Lycée Bréquigny – Est-il nécessaire d’aller dans une école de design pour devenir graphiste ?

Patrick Thomas Je pense qu’il est important d’apprendre l’histoire de l’art, les règles et les fondements du design. Certaines personnes se débrouillent sans aller à l’école, mais elle reste tout de même importante. Il y a beaucoup d’informations sur internet, mais elles ne sont pas toutes fiables. Il faut être prudent lorsqu’on est autodidacte et que notre source principale est internet. 

En tant que professeur, je trouve l’éducation scolaire précieuse, elle permet de voir ses camarades, de partager, d’être ensemble. J’apprends à mes élèves à être auto-critiques et à apprendre des autres pour ensuite trouver leur propre chemin.

patrick thomas design
Patrick Thomas, Il y a déjà tellement de choses, pourquoi en créer de nouvelles ? Photo extraite d’Instagram (@xpatrickthomas)

Lycée Bréquigny – À quel point vous impliquez-vous dans vos projets ?

Patrick Thomas Selon moi, on ne peut pas vraiment s’exprimer et exprimer notre personne dans un projet commercial, il n’y a pas beaucoup de place pour la personnalité du designer. Les nouveaux designers sont impatients de montrer ce qu’ils peuvent faire, mais au final, ils ne peuvent quasi rien montrer de leur réelle personnalité. Mais cela n’empêche pas de prendre plaisir à réaliser des projets de design. Les designers doivent s’intéresser à d’autres domaines que le design et ne pas limiter leurs sources d’inspiration.

Lycée Bréquigny – Comment commencer à travailler à travers le monde ?

Patrick Thomas Quand j’ai été diplômé du Central Saint Martins College of Art and Design à Londres, il n’y avait pas beaucoup de travail. J’ai donc travaillé comme livreur en travaillant occasionnellement en tant que graphiste. Au début, mon plan était d’aller à New-York avec un ami pour commencer ma carrière. Finalement, je suis allé à Barcelone en 1991, car j’avais besoin de partir. Un client recherchait un graphiste pour réaliser la couverture de son livre et j’ai accepté l’offre. Je peux dire que ce livre a réellement changé ma vie. 

Il faut sortir de sa zone de confort pour trouver du travail. C’est comme les montagnes russes, parfois il y a beaucoup de demandes, mais souvent c’est le calme complet. J’ai toujours eu beaucoup de chance, je peux dire que j’étais au bon endroit, au bon moment.

patrick thomas design
Le consumérisme détruit l’environnement et alimente la crise climatique. Photo extraite d’Instagram (@xpatrickthomas)

Lycée Bréquigny – Comment restez-vous motiver dans votre production ?

Patrick Thomas Beaucoup de personnes perdent leur motivation vis à vis de leur travail, mais j’ai eu la chance de faire ce que je voulais faire. Quand on est honnête, le travail nous trouve toujours, même si cela est souvent difficile.

Pour trouver des informations en design il faut lire beaucoup de livres et de journaux, visiter des musées, mais surtout ne pas regarder les travaux des autres graphistes. Cela peut paraître surprenant, mais ce n’est pas dans le design que l’on trouve l’inspiration pour créer des productions graphiques. Les réseaux sociaux ne sont pas de bonnes sources d’inspiration ! Il faut trouver l’inspiration là où il n’y a pas de graphisme, c’est là qu’on trouve les meilleures idées.

Lycée Brequigny – Quelle est votre relation à l’échec ?

Patrick ThomasJ’ai commencé mes études en 1984, les techniques et les leçons étaient différentes, y compris le point de vue sur l’échec. Nous en avons maintenant un point de vue très « américain » ; le succès se trouve dans l’échec. Comme Frank Lloyd Wright a dit : « si tu construis le bâtiment parfait, c’est que tu as échoué ». Mais je pense que la perfection est sous-cotée et que l’échec est surcoté.

On peut recevoir beaucoup d’expérience avec l’échec, mais il faut quand même viser le succès. C’est pour ça que les écoles d’art sont un « filet de sécurité » pour les débuts, car on ne peut pas prendre les mêmes risques que l’on prend en école d’art avec un vrai client.

Quand tu es en face de plusieurs choix : fais les deux. Même si une des options est clairement la moins bonne et ne fonctionnera pas, il faut essayer. On apprend beaucoup en essayant un maximum de choses.

Lycée Bréquigny – Nous vous remercions Patrick Thomas.

patrick thomas design
Patrick Thomas, Le journal est un beau matériau. Photo extraite d’Instagram (@xpatrickthomas)

Cet échange nous a permis de mieux comprendre le point de vue d’un professionnel dans le milieu du design graphique. Il est important d’être engagé et de croire en ce que l’on produit. Les clients sont peut être difficiles à trouver en début de carrière mais avec de la motivation le designer graphique parviendra à atteindre ses objectifs de carrière.

* ALLAROUSSE Oriane, AYDIN Nil, BOUCHARD Gladys, CHAVAUDRA Mathilde, DUCLOS Klervi, LE PENNEC Lena

** Le DNMADE, formation publique gratuite valant grade de licence, préparée sur 3 ans, forme des étudiants au métier de designer graphique.

Le parcours : design éditorial
Le design éditorial consiste à organiser des textes et images pour des médias qui peuvent être imprimés (livre, magazine, panneau…) ou numériques (site web, application mobile, affichage digital, etc.). Le parcours éditorial vise la formation de designers généralistes capables de concevoir aussi bien des identités visuelles que des architectures de l’information pour une pluralité de supports.

Le parcours : design d’identité.
L’étudiant est formé à concevoir l’identité visuelle d’un commanditaire : institution culturelle, entreprise privée, marque,événement, produit ou personne. Cette identité va reposer sur des éléments graphiques choisis (typographie,signes, couleurs…) ainsi que sur l’animation de ces éléments. L’étudiant peut être amené à réaliser une variété de supports, pour le Web ou la diffusion télévisuelle : logotypes animés, bandes annonces, spots publicitaires ,habillage télévisuels, affiches animées, etc.

Lycée Bréquignyhttps://www.lycee-brequigny.fr
Lycée Bréquigny, 7, Avenue Georges Graff, 35200 Rennes. Tel : 02 99 86 82 00.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisment -