Interroger l’institution judiciaire par le biais du cinéma documentaire, en proposant des regards originaux qui questionnent nos représentations de la justice, c’est l’objectif de ce festival rennais organisé par Comptoir du Doc.

IMAGES DE JUSTICE, l’édition ‘bis’, c’est à La Parcheminerie, mais aussi dans la métropole – à Betton, Bruz et Chartres de Bretagne -, du 23 au 28 janvier !

IMAGES DE JUSTICE c’est un festival unique en France, organisé par COMPTOIR DU DOC, pour interroger la justice à travers le cinéma documentaire et créer un espace de dialogue entre cinéastes, professionnels de la justice et citoyens !

Tous les deux ans, une compétition de films internationaux est proposée dans la Métropole et soumise au verdict d’un jury mixte (du monde du cinéma et de la justice).

L’édition intermédiaire, sans compétition, valorise le film primé.

C’est donc A MOTS COUVERTS, documentaire de Violaine Baraduc et Alexandre Westphal, tourné aux côtés de femmes détenues dans une prison rwandaise,  qui sera présenté, à la Parcheminerie et dans la métropole, en présence d’Alexandre Westphal.

> Projections mardi 24 janvier (20h30) à la Parcheminerie, mercredi 25 (20h30) au cinéma de Betton et jeudi 26 (20h30) au cinéma de Chartres de Bretagne.

>> BANDE-ANNONCE DU FILM

A MOTS COUVERTS

Cette édition ‘bis’ c’est aussi :

– Une EXPO PHOTO
de Claude et Marie-José Carret (vernissage le lundi 23 à 18h30, à la Parcheminerie), prolongée par un court-métrage, intitulé OU MÈNENT LES ROUTES, réalisé par l’association chartraine DES MOTS POUR LE DIRE avec Francis Blanchemanche.

> Vernissage de l’expo et projection du court-métrage, en ouverture de la semaine,  lundi 23 janvier 18h30 à LA PARCHEMINERIE

Tchécoslovaquie, 1991 / Claude et Marie-José Carret

 – des COURTS METRAGES

* un programme de 3 films choisis dans le cadre d’un atelier de programmation mené à Bruz :

ABSENCES de Tatiana Huezo, HELIKOPTER de Constantin Hatz et SCARS OF CAMBODIA de Alexandre Liebert.

> Projection, en présence d’Alexandre Liebert,  vendredi 27 (20h30), au GRAND LOGIS A BRUZ

* d’autres courts-métrages sur les droits des migrants, visibles en accès libre, à la Parcheminerie du 23 au 28 janvier : DOUCE FRANCE de Nolwen Lemesle et LES CORPS INTERDITS de Jérémie Reichenbach.

– une CREATION PLURIDISCIPLINAIRE

en clôture, un spectacle mêlant danse, musique, et documentaire, EUROPE ENDLESS,  regard pluriel sur une Europe en mouvement, par le collectif nantais ‘Etrange Miroir’.

> Représentation, samedi 28 janvier (20h30), à la PARCHEMINERIE à Rennes

Laisser un commentaire