ILLE-ET-VILAINE COVID-19. DES CONTRÔLES RENFORCÉS DÈS DEMAIN

Kennedy rennes police

Rennes, le 14/08/2020, Communiqué du Bureau de la communication interministérielle régionale, zonale et départementale. Pour contenir l’épidémie du Covid-19, les règles sanitaires définies par le Haut Conseil de Santé Publique doivent être strictement appliquées. Or, en cette période estivale avec de fortes interactions sociales, un relâchement dans les comportements a été observé. Aussi, les forces de l’ordre vont, dès ce week-end, procéder à des contrôles renforcés du respect de ces mesures indispensables et sanctionner les comportements à risque constatés.

Par conséquent, sur tout le département d’Ille-et-Vilaine, une attention particulière sera portée au respect :

–  de l’obligation de déclaration de manifestation de plus de dix personnes ;

–  du port du masque, partout où il est obligatoire ;

–  de l’interdiction de rassemblement de plus de dix personnes sur la voie publique ;

–  de l’obligation d’être assis dans les restaurants, bars et cafés ;

–  de la distanciation sociale dans les jardins publics, dans les bases de loisirs, sur les plages…

Pour mémoire, au regard de la situation sanitaire actuelle, et au vu de la multiplication de clusters en Ille-et-Vilaine, le port du masque a été rendu obligatoire sur la voie publique depuis le 8 août, pour les personnes de onze ans et plus, dans les lieux identifiés comme faisant l’objet d’une concentration importante de personnes. Sont concernées les villes de Rennes, Saint- Malo, Cancale et Vitré, ainsi que l’ensemble des marchés de plein air, des salons et foires en extérieur, des braderies et des brocantes du département.

En cette période charnière, la préfète d’Ille-et-Vilaine appelle chacun à faire preuve de responsabilité et de discipline pour stopper de manière définitive la chaîne de propagation, ce qui permettra d’éviter de nouvelles mesures plus contraignantes pour la vie quotidienne des Français et pour les activités économiques et sociales du pays.

Comme l’indiquent les dernières données sanitaires, le virus circule toujours en Bretagne et de nombreux porteurs du virus peuvent le transmettre bien que ne présentant pas les symptômes. Il nous faut impérativement poursuivre la bonne application des gestes barrières et de distanciation physique dans notre vie quotidienne, y compris lors des rassemblements amicaux et familiaux.

Pour rappel, le non-port du masque dans les espaces où celui-ci est obligatoire par décret ministériel ou arrêté préfectoral est puni d’une contravention de 135€, augmentée à 1 500€ en cas de récidive, et jusqu’à 6 mois de prison et 3 750€ d’amende en cas de quatre infractions en 30 jours.

  • Kennedy - intervention controle
  • Kennedy - intervention controle
  • Kennedy - intervention controle
  • Kennedy - intervention controle
  • Kennedy - intervention controle
  • Kennedy - intervention controle

photos prises dalle Kennedy durant Le confinement

8 Commentaires

  1. Des mesures complètement absurdes, car on le sait CE N’EST PAS EN EXTÉRIEUR QUE SE PROPAGE LE VIRUS, mais en milieux fermés
    dans les entreprises, les foyers de travailleurs ou personnes précaires, et dans les boites de nuit. Mais comme il n’est pas question de porter atteinte aux secteurs économiques coupables, ni aux patrons et entrepreneurs, alors nos dirigeants, totalement timbrés, préfèrent s’en prendre au grand public et culpabiliser les citoyens. En même temps, on augmente le contrôle social et on interdit manifestations et rassemblements en plein air (mais pas les lieux clos, cinémas, écoles, centres de rétention, foyers de travailleurs précaires…). On nous traite comme des abrutis.

  2. Pas mal quand même. Sur les photos on voit des policiers en train de contrôler pour les masques alors qu’eux même n’en po pasrtent pas… C’est stupide et hypocrite.

    • Bonjour, vous avez déjà oublié le confinement!
      La légende et le papier démontrent que c’est le justificatif de la sortie qui est contrôlé pendant le confinement. Ce dernier est lié à l’imprévoyance de l’état dans l’approvisionnement en masques et en tests. Maintenant que nous en disposons, nous sommes déconfinés et nous devons suivre les règles sanitaires pour éviter un nouveau confinement. C’est pas une tribune pour exprimer son amertume face à une situation liée au COVID

  3. Encore et toujours le Covid pour faciser notre pays. La police est partout les interdits sont partout,les peines pouvant allez jusqu’à l’emprisonnement ce multiplient .Oui nous vivons un fascisme sanitaire .Jupiter n’accepte pas que le peuple repousse ses lois antisociale ,n’a pas digéré les gilets jaunes , méprise ces gueux qui osent remettre en cause cette politique toute dévouée au service des géants du capital.Nous sommes entrés dans l’aire d’un état policier.

Laisser une réponse

SVP rédigez votre commentaire
Merci d'inscrire votre nom